fbpx
un couple de coréen en poupée
La Corée

La vérité sur 9 clichés sur les coréens !

J’écris cet article dans le cadre du Carnaval d’articles que j’organise avec Sophie du blog cours-de-japonais.com. Connaissez-vous des cliché sur les coréens ? Quelles informations avez-vous eues ? J’ai posé la question sur mon Instagram. J’y réponds ici. Let’s go!

 

1/ Les coréens se ressemblent.

 

Ajumma, Hein-kuhn OH
Ajumma with a bag, Hein-kuhn OH

Le premier cliché des français sur les coréens : ils se ressemblent. Peut-être OUI aux yeux des occidentaux qui n’arrivent pas à distinguer la différence des visages chez les asiatiques. Sans doute pour eux, ce ne sont pas seulement les coréens qui se ressemblent mais aussi les chinois, les japonais, les vietnamiens et les autres asiatiques qui sont tous pareils.

Par ailleurs c’est vrai que les coréens ont tendance à suivre 유행 (yu-haeng), la mode. Si les femmes ont des cheveux raides et portent le même style de maquillage et de vêtements, ce sera dur de distinguer l’une de l’autre pour ceux qui ne sont pas habitués aux visages asiatiques. Actuellement je suis à Séoul pour visiter mon pays natal. Je suis revenue au bout de trois ans. Moi-même je suis étonnée de voir le maquillage stéréotypé chez les femmes et les filles. Leur fond de teint est blanc et les lèvres sont rouges, très rouges. Ma cousine m’a expliqué que c’était la mode. Comme je ne me maquille pas, je suis démodée ici ! A la billetterie de certains lieux touristiques on m’a même posé la question de savoir si j’étais étrangère. Oh, mon Dieu !

NON car c’est la question d’habitude. Pour nous, les asiatiques, nous sommes tout à fait différents et identifiables. Il est plutôt difficile de distinguer les visages occidentaux puisque nous n’y sommes pas habitués. Voici un test : je voudrais savoir si vous voyez la différence entre les modèles de la série de photos « Ajumma » de Hein-kuhn OH (오형근의 ‘아줌마’ 연작). Pour moi, elles sont toutes différentes. Si, si, c’est vrai !

 

 

2. Les coréens sont tous beaux et minces.

 

Clichés sur les coréens - Les femmes coréennes sont belles et minces?
Jisoo de Blackpink, sur sa page de Facebook
Jimin de BTS

En tant que coréenne je veux croire que c’est vrai ! XD

Quand j’étais adolescente, j’ai imaginé que tous les occidentaux étaient beaux comme Tom Cruise et belles comme Sophie Marceau. J’ai découvert la vérité lors de mon premier voyage en Europe : les européens ne ressemblent pas tous aux acteurs Hollywoodiens. C’est pareil pour les coréens. Tous les garçons ne sont pas beaux comme Jimin de BTS et les filles ne sont pas comme Jisoo de Blackpink.

Je vous raconte une anecdote : je n’ai pas de doubles paupières qui sont considérées comme un élément indispensable pour une belle femme en Corée du Sud. Je n’ai jamais entendu dire en Corée, sauf par maman, que j’étais belle. Par contre des européens me trouvent belle, mes yeux bridés charmants et mon petit nez mignon. Je précise que c’est le cas de certains mais pas de tous ! Je trouve donc que les critères de la beauté ne sont pas les mêmes entre l’Orient et l’Occident. De toute façon être beau est un jugement subjectif.

Par ailleurs il est scientifiquement vrai que les coréens sont minces.

Selon un sondage mené par l’OCDE en 2015, la Corée est le pays le moins touché par l’obésité après le Japon.

Par contre selon l’étude de scientifiques de l’Université de technologie d’Auckland en Nouvelles-Zélande publiée dans la revue Frontiers in Public Health, les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont les deux pays qui abritent le plus de femmes obèses. Par rapport à eux, les coréennes sont des papillons ! Peut-être parce qu’elles consomment du Kimchi quotidiennement ? Believe it or not! 😉

 

 

3. Les coréens mangent beaucoup de viande.

 

C’est faux. Selon les données de l’OCDE, les coréens mangent moins de viande que la moyenne des pays de l’OCDE et même moins que les 28 pays européens. D’ailleurs ils mangent de très grandes variétés de légumes que vous n’imaginez même pas. Par exemple l’angélique du Japon, des feuilles de courgettes, des tiges de fleur d’ails, des tiges de patates de douce, des fougères, des fruits de Ginkgo, de la racine de lotus, de la racine à la fleur du pissenlit et plein d’autres plantes sont comestibles aux yeux des coréens.

 

 

4. Les coréens boivent pas mal d’alcool.

 

Chinchin! Avec du Soju

C’est faux. Moi aussi, j’ai cru que mes compatriotes étaient les champions du monde au nom de Bacchus après les buveurs de Vodka. En Corée du Sud, lors du bizutage à l’université, les anciens camarades forcent les nouveaux à boire. C’est répandu.

Pourtant selon les dernières données de l’OCDE en 2017, les coréens boivent moins de quantité d’alcool que les français. Ils consomment à peu près la moitié de tous les pays de l’OCDE.

Par contre ils boivent de l’alcool fort. Selon le sondage de Euromonitor, publié sur Quartz en février 2014, un adulte coréen boit 13.7 verres de liqueur par semaine bien plus qu’un russe (6.3 verres). C’est un record imbattable dans le monde. C’est grâce au Soju, le spiritueux coréen, qui ne coûte pas cher et qui est l’alcool du peuple. Il occupe 97% du marché des liqueurs en Corée du Sud.

Enfin les coréens ne boivent pas beaucoup mais préfèrent le Soju plutôt que le vin qui coûte cher ou la bière qui rassasie trop vite pour continuer à boire ! Ah, ils sont trop forts !

 

 

5. Les coréens mangent du Kimchi tous les jours.

 

Verdict. Le Kimchi est un plat complémentaire de légumes lacto-fermentés. C’est un met traditionnel et le plus représentatif de la Corée. Il est souvent épicé mais ce n’est pas le cas de tous. Le Kimchi de chou chinois sans piment s’appelle 백김치 (Baek-Kimchi), çàd le Kimchi blanc. D’ailleurs 동치미 (Dongchimi), un des Kimchi d’hiver, n’a pas de piment.

Il est impossible d’imaginer une table coréenne sans Kimchi. Les coréens en mangent tous les jours et tout au long de l’année. Certains comme mes parents en consomment à chaque repas y compris au petit-déjeuner.

Le Kimchi le plus populaire est celui fait avec du chou chinois. Pourtant il y a du Kimchi de radis, de navets marteaux, de concombres, de feuilles de haricots, etc. En réalité il y a plus de 300 sortes de Kimchi en fonction des régions, des ingrédients, des recettes et des manières de fermentation. Dans certaines régions des maquereaux crus ou des huîtres sont ajoutés dans le Kimchi d’hiver. Cela rehausse le goût.

Pendant mon séjour en France, étant donné qu’il n’est pas évident de trouver les ingrédients habituels, j’ai inventé le Kimchi fait avec des légumes locaux : des bottes de radis, des endives, des choux-raves, des pissenlits ou des choux frisés. En bref on peut faire le Kimchi avec pratiquement presque tous les légumes crus.

 

 

6. Les coréens sont bienveillants, chaleureux et à l’écoute.

 

Oui, ils sont plus chaleureux que les français, notamment aux étrangers ! Un professeur de l’Université de Paris I m’a raconté une anecdote récurrente. Pendant le programme d’échange d’étudiants entre des universités de France et de Corée, les étudiants français sont chaleureusement accueillis par les étudiants locaux mais pas vice versa. Les étudiants coréens du programme d’échange restent solitaires. Pour les deux autres qualités, je trouve que les français sont aussi bienveillants et à l’écoute que les coréens.

 

 

7. Les coréens font très attention à leur image.

 

C’est vrai. Le regard des autres compte pour les coréens. Ils sont curieux de savoir ce que les autres ou les étrangers pensent d’eux. Pour le même sujet, les français s’en moquent. XD J’admire cette attitude indépendante.

 

 

8. Si un coréen flirte avec une étrangère, la plupart du temps c’est pour coucher avec elle.

 

C’est faux. D’abord s’il flirte, ce n’est pas qu’avec une étrangère mais avec toutes les filles. C’est son problème. Ensuite ce n’est pas forcément pour coucher avec elle. C’est son habitude d’agir envers un être humain féminin. Malheureusement ce genre de gars désagréables se trouvent partout dans le monde entier. C’est une question d’éducation.

 

 

9. Les coréens sont très pudiques.

Vrai ou faux mais plutôt vrai.

J’ai eu des cours d’éducation sexuelle à l’école primaire (ceci est très rare) et au collège (ceci est normal). L’objectif est simple : se protéger. Le message principal était celui-ci : “les filles, vous aurez des menstruations dans quelques années. Si elles commencent, cela signifie que vous êtes capables d’avoir un bébé et de devenir une maman après des rapports sexuels. Dès lors faites attention aux garçons ! Si vous faites n’importe quoi de votre corps, votre vie sera foutue !” Par contre les garçons n’en ont pas eu.

De nos jours la situation ne s’est guère améliorée. L’éducation sexuelle ne s’enseigne pas ouvertement à l’école. Des adolescents l’apprennent par des cours particuliers !  En Corée du Sud parler de la sexualité est un tabou. Si une fille exprime son envie sexuelle même à son copain ou une femme à son mari, elle est considérée comme une prostituée. En plus il y a encore des garçons qui croient fermement que le NON des filles est le synonyme de OUI. Jusqu’à 2015, l’adultère a été puni par la loi en Corée du Sud. Dans ce contexte les filles coréennes sont forcées d’être pudiques ou de faire semblant de l’être.

Je pense que le scandale sexuel de 몰카 “Molka est à l’opposé sur l’axe de cette culture pudique. Plus on demande aux femmes d’être chastes et plus parler de la sexualité est inhibé, plus le désir de voyeurisme afin de voir le côté caché s’accroît anormalement de manière monstrueuse. (Mokla est l’abréviation de 몰래 카메라 (molé caméra) en coréen. Cela signifie la caméra cachée.)

Par ailleurs des coréennes (pas moi!) ne sont pas gênées de montrer leurs cuisses. Elles portent des mini-jupes qui montent 20 cm au-dessus des genoux et montent les escaliers en baissant sans cesse leur jupe.

 

De toute façon je vous demande de ne pas généraliser les gens d’un pays. La société change et il y a toujours des exceptions. Un bon exemple est moi. ^^;

Voici mes deux autres articles du Carnaval d’articles de mai 2019 :

Si vous souhaitez découvrir les clichés sur d’autres pays étrangers, simplement cliquez les liens ci-dessous.

Bon voyage!  🙂

 

 

Les références  :

http://www.heinkuhnoh.com/

https://www.cerin.org/

https://www.linfo.re

https://www.obesite.com/

 https://data.oecd.org/

https://qz.com/

https://www.kimchimuseum.com/

https://www.mk.co.kr/

https://www.liberation.fr/

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 commentaires

  • Virginie LMH

    Merci beaucoup 마야 선생님 d’avoir tant travaillé malgré vos vacances pour nous offrir cet article très intéressant.
    Je ne sais pas si c’est parce que je regarde beaucoup de dramas mais moi, j’arrive bien à distinguer les différences des visages asiatiques.
    Encore merci !

  • Virgi_kumi

    Merci pour ces explications. Je suis comme Virginie, je n’ai pas de problème avec les visages asiatiques et c’est sans aucun doute lié à ma boulimie de dramas😊.
    En ce qui concerne certains clichés comme la viande, ils font aussi sans doute véhiculés par les dramas dans lesquels les personnages se retrouvent souvent pour manger et boire….
    Je m’étais d’ailleurs posé la question quand j’ai commencé, il y a 2 ans, à regarder des dramas : pourquoi quand les personnages se séparent ils se disent “mange bien” ? Ou “N’oublie pas de manger”…. sou ent, en tous cas, des recommandations liées à la nourriture….

    Et après j’ai fait des recherches et j’ai vu que c’était liés à l’histoire avec un grand H, dramatique de la Corée. Peux tu me dire si c’est exact ?

    • Maya

      Bonjour Viriginie,
      Oui, c’est vrai. Après la guerre de Corée terminée en 1953, la Corée était le pays le plus pauvre du monde comme j’ai marqué dans l’article L’origine de K-pop (1) : Trot. Manger deux repas par jour a été difficile à cette époque là. Surtout pouvoir manger du riz blanc était un luxe. “밥(은) 먹었어?” est littéralement traduit “As-tu mangé du riz?”. Mais ‘du riz cuit’ signifie aussi le repas en connotation. Cette question est devenue une salutation pour s’occuper de ses entourages. S’ils n’ont pas trouvé à manger, ils ont partagé la nourriture. Même maintenant partager la nourriture, c’est signifiant pour les coréens. Je vais traiter ce sujet dans un nouvel article un jour sans oublier de citer un film coréen ultra connu : Memories of Murder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.