fbpx
Maya

Apprendre le coréen avec une Coréenne

Je m’appelle Maya et je vous accompagne pas à pas vers la maîtrise du coréen 🙂

Lire la vidéo sur Apprendre le coréen
Flèche

Recevez gratuitement mon guide d’initiation au coréen

Grâce à lui, plus de 6000 apprenants ont démarré du bon pied… serez-vous le prochain ?

+ 0
Élèves
+ 0
Abonnés
+ 0
Youtube
+ 0
Instagram
+ 0
Facebook
Apprendre le coréen

Les derniers articles du blog

Ginseng, Trésor de Corée : Histoire, Bienfaits et Mystères

Bienvenue sur mon blog ! Comme vous êtes nouveau ici, vous aurez sans doute envie de recevoir gratuitement mon Guide Coréen qui a déjà aidé plus de 6000 personnes à s’initier au coréen ! Cliquez ici pour le recevoir gratuitement ! Merci de revenir à nouveau sur mon blog ! Si vous ne l’avez pas encore fait, demandez à recevoir gratuitement mon Guide Coréen. Il a déjà aidé plus de 6000 personnes à s’initier au coréen ! Cliquez ici pour le recevoir gratuitement ! Introduction Le ginseng, vénéré depuis des siècles comme un remède universel dans les annales de la médecine traditionnelle, occupe une place particulièrement estimée dans la culture coréenne. Cette racine remarquable, scientifiquement nommée Panax ginseng, a tissé son chemin à travers la tapisserie de l’histoire coréenne, incarnant à la fois un mystique de santé et un héritage de guérison. En Corée, le ginseng n’est pas simplement une herbe médicinale ; il est un symbole d’harmonie et d’équilibre, profondément ancré dans l’éthos des pratiques de bien-être coréennes. Cet article plonge dans le riche récit du ginseng en Corée, retraçant son voyage des montagnes sauvages au cœur de la médecine traditionnelle coréenne. Nous explorerons les différents types de ginseng coréen, chacun avec ses propriétés et utilisations uniques, et dévoilerons la science derrière ses bienfaits pour la santé acclamés. Des contes anciens aux recherches modernes, l’histoire du ginseng coréen est une fascinante confluence de tradition, de science et de culture. Alors que nous naviguons à travers la signification historique et les applications contemporaines de cette racine légendaire, nous fournirons également des informations sur la façon dont le ginseng est intégré dans la vie quotidienne en Corée. Des préparations traditionnelles aux produits innovants qui garnissent les étagères des magasins de santé dans le monde entier, la polyvalence et l’attrait durable du ginseng témoignent de son statut d’ambassadeur mondial de l’héritage coréen et de la santé holistique. Rejoignez-nous dans ce voyage à travers les racines du bien-être alors que nous explorons l’histoire, les propriétés et les nombreuses utilisations du ginseng coréen, un véritable trésor de la pharmacie de la nature.       Section 1 : L’Histoire du Ginseng en Corée Usage Précoce du Ginseng dans la Médecine Traditionnelle Coréenne   Les racines du ginseng en Corée sont aussi profondes que ses sols fertiles, s’entrelaçant avec l’histoire et la culture de la nation. L’histoire du ginseng en Corée commence il y a des milliers d’années. Les textes anciens et le folklore coréen font souvent référence au ginseng comme une herbe miraculeuse, capable de restaurer la santé et la vitalité. Il était considéré comme une panacée, un remède universel pour une gamme de maux, de la fatigue aux problèmes de santé plus complexes. Rois et roturiers cherchaient cette racine pour ses propriétés prétendues d’extension de la vie et de rajeunissement. L’herbe était tellement appréciée qu’elle était souvent réservée à l’usage royal et à des occasions spéciales.   Légendes de Ginseng   Étant donné que le mot ‘Ginseng’, 인삼 en coréen, signifie ‘une racine qui ressemble à un être humain’, la mythologie coréenne regorge de contes relatifs à cette racine médicinale d’une qualité extraordinaire. Voici un exemple : Il était une fois, une mère et son fils vivaient ensemble. Un jour, la mère tomba malade et dut rester alitée. Le fils la soigna avec dévouement et lui donna divers médicaments, mais la maladie de la mère ne s’améliorait pas. Une nuit, un vieil homme apparut dans le rêve du fils et lui conseilla de se rendre sur une île montagneuse pour y chercher du ginseng sauvage. Au réveil, le fils prit un bateau pour l’île sans hésiter. Arrivé sur l’île, il gravit le sommet le plus élevé et s’endormit un moment. Le vieillard réapparut dans son rêve et lui indiqua une plante aux baies rouges à proximité, lui expliquant qu’il s’agissait de ginseng sauvage. Le fils cueillit le ginseng, retourna chez lui en bateau et le donna à sa mère. Miraculeusement, elle guérit comme par magie. L’histoire de leur guérison parvint jusqu’au roi, et le fils reçut une généreuse récompense.   Ainsi, selon la croyance populaire en Corée, le ginseng sauvage (산삼, Sansam) ne peut être trouvé que par des personnes au cœur pur, gentilles et innocentes. Cette idée renforce le caractère mystique et presque magique du ginseng sauvage dans la culture coréenne. Selon la tradition, le Sansam est tellement précieux et rare qu’il ne se révèle qu’à ceux qui sont dignes de sa découverte, ajoutant ainsi une dimension spirituelle et morale à la recherche de cette plante médicinale. Cette croyance est un autre exemple de la manière dont le ginseng est profondément enraciné dans le folklore et les traditions coréennes.   Ginseng, Goryeo, et Corée   Ce serait intéressant de savoir que le nom même de la Corée est entrelacé avec l’histoire du ginseng. L’origine du nom national anglais ‘Corée’ vient de ‘Goryeo (고려)’, une dynastie qui a régné de 918 à 1392. Pendant cette ère, le ginseng, ainsi que la porcelaine, étaient réputés dans toute l’Asie pour leur qualité supérieure. La dynastie Goryeo a vu l’essor du ginseng comme une marchandise majeure, à tel point que le mot ‘Goryeo’ est devenu synonyme de ginseng de haute qualité. Le nom ‘Goryeo’ est devenu connu dans le monde entier grâce aux commerçants arabes. Les Européens appelaient ‘Goryeo’ Core, Kore ou Kori, et en ajoutant ‘-a’, signifiant ‘terre de’, cela est devenu ‘Core-a’, ‘Kore-a’, ‘Kori-a’, conduisant au français ‘Corée’, à l’espagnol ‘Corea’, à l’anglais ‘Korea’ parce que pendant la colonisation japonaise début XXe siècle, le gouvernement japonais ne voulait pas courir derrière la Corée dans l’ordre alphabétique.   L’Évolution de la Culture et du Commerce du Ginseng   La culture du ginseng en Corée a considérablement évolué au fil des siècles. Initialement récolté à l’état sauvage, la forte demande a conduit au développement de techniques de culture pour cultiver des jardins de ginseng. Ces méthodes ont été affinées au fil des générations, transformant la culture du ginseng en une forme d’art. Sous la dynastie Joseon (1392-1910), le ginseng était devenu une source de revenus importante pour l’État, renforçant encore son rôle dans la société et l’économie coréennes. Le commerce du ginseng coréen, autrefois privilège royal, est devenu un pilier des interactions de la Corée avec le monde, façonnant non seulement l’économie mais aussi les échanges culturels avec d’autres nations.     Section 2 : Les Différents Types de Ginseng Coréen Panax Ginseng et Ses Caractéristiques Uniques   Le ginseng coréen, connu scientifiquement sous le nom de Panax ginseng, est réputé pour ses propriétés médicinales et sa qualité supérieure. Il se distingue par ses racines charnues, souvent ressemblant à la forme humaine et par sa teneur élevée en ginsénosides (les substances actives du ginseng, qui lui confèrent son pourvoir thérapeutique), les composés actifs censés être à l’origine de ses bienfaits pour la santé. Le ginseng coréen est particulièrement connu pour son rôle dans le renforcement de l’immunité, l’amélioration de la cognition et la réduction de la fatigue.   Sous-types de Ginseng Coréen : Ginseng Frais, Blanc et Rouge   Le ginseng coréen se décline en plusieurs sous-types, en fonction de sa préparation et de son traitement : Ginseng Frais : Il s’agit du ginseng récolté avant d’atteindre sa maturité, entre 4 et 6 ans. Il est consommé sous forme fraîche et est connu pour son goût doux et ses propriétés hydratantes. Ginseng Blanc : C’est le ginseng qui a été pelé et séché naturellement. Il est récolté à maturité et a une saveur légèrement plus douce que le ginseng rouge. Ginseng Rouge : Le ginseng rouge subit un processus de vapeur et de séchage qui le transforme. Ce processus augmente sa teneur en ginsénosides, ce qui le rend plus fort en termes de propriétés médicinales. Il est souvent utilisé dans les remèdes traditionnels pour sa puissance accrue.   Autres Variétés de Ginseng   Bien que le ginseng coréen soit largement reconnu pour ses qualités, il existe d’autres variétés de ginseng, chacune ayant ses caractéristiques propres : Ginseng Américain (Panax quinquefolius) : Ce ginseng, cultivé principalement en Amérique du Nord, est souvent considéré comme plus doux que le ginseng coréen. Il est réputé pour ses effets relaxants et est souvent utilisé pour réduire le stress. Ginseng Sibérien (Eleutherococcus senticosus) : Bien qu’il ne soit pas un vrai ginseng dans le sens botanique, il est souvent commercialisé comme tel. Il est connu pour ses effets stimulants sur l’immunité et l’énergie.     Section 3 : Les Propriétés Médicinales du Ginseng   Composés Actifs du Ginseng : les Ginsénosides   Le ginseng contient des composés actifs nommés ginsénosides, qui sont au cœur de ses propriétés médicinales. Ces composés sont des saponines stéroïdiennes ayant un impact significatif sur la santé humaine, notamment sur le système immunitaire, la réduction du stress oxydatif et l’amélioration de la circulation sanguine.   Bienfaits du Ginseng    Des recherches scientifiques ont démontré que le ginseng pourrait avoir plusieurs bienfaits pour la santé : Soutien Immunitaire : Le ginseng est réputé pour renforcer le système immunitaire. Des études suggèrent qu’il peut augmenter la production de cellules immunitaires et améliorer la réponse immunitaire de l’organisme. Fonction Cognitive : Certaines recherches indiquent que le ginseng peut améliorer la cognition, la concentration et la mémoire, en particulier chez les personnes âgées ou celles souffrant de troubles cognitifs légers. Niveaux d’Énergie : Le ginseng est souvent utilisé comme tonique naturel pour augmenter les niveaux d’énergie et combattre la fatigue, notamment en raison de ses effets stimulants sur le métabolisme.   Résultats de Recherches Contradictoires ou Non Conclusives   Bien que de nombreuses études mettent en évidence les bienfaits du ginseng, certains résultats sont contradictoires ou non conclusifs. Par exemple, l’efficacité du ginseng dans le traitement de certains types de maladies ou conditions reste un sujet de recherche en cours. Par ailleurs, si vous envisagez de consommer le ginseng à des fins médicales, il est recommandé de consulter un spécialiste en médecine asiatique. D’après cette tradition, l’équilibre du corps repose sur quatre éléments fondamentaux, et le ginseng peut ne pas convenir à certains profils. Toutefois, pour une utilisation occasionnelle, il n’y a généralement pas de contre-indication.     Section 4 : Comment Utiliser le Ginseng   Goût du Ginseng   Le ginseng a un goût distinctif qui peut être décrit comme légèrement amer et terreux, avec une pointe de douceur. Certains le trouvent également un peu piquant. Le goût du ginseng peut varier selon le type (rouge, blanc, frais) et la méthode de préparation. Le ginseng rouge, par exemple, a tendance à avoir un goût plus fort et plus prononcé en raison du processus de séchage et de vapeur qu’il subit.   Comment Sélectionner un Ginseng de Haute Qualité ?   Pour sélectionner un ginseng de haute qualité, considérez ces deux aspects clés : Âge du Ginseng : Le ginseng qui a été cultivé pendant environ 6 ans est généralement le meilleur choix. À cet âge, le ginseng a accumulé une concentration optimale en ginsénosides, les composés actifs responsables de ses propriétés médicinales. Aspect du Ginseng : Recherchez des racines bien formées, fermes et de couleur uniforme. Les racines qui semblent trop sèches ou qui présentent des taches pourraient indiquer une qualité inférieure. La texture et l’apparence générale de la racine peuvent être de bons indicateurs de sa qualité et de sa fraîcheur.   Comment Consommer le Ginseng ?   Infusion : Le ginseng peut être infusé en tranches, ou utilisé sous forme de poudre ou de sachets d’infusion pour une préparation plus facile. Je recommande d’en consommer avec du miel. Cuisine Traditionnelle Coréenne : Il est couramment utilisé dans des plats comme le « samgyetang », notamment en été. (soupe de poulet au ginseng). Compléments Alimentaires : Disponible sous forme de gélules ou de poudres. Médicament Asiatique : Souvent mélangé avec d’autres herbes médicinales et consommé sous forme liquide amère.   Section 5 : Utilisations Modernes et Influence Mondiale   Ginseng dans les Produits de Santé et de Bien-être    Aujourd’hui, le ginseng est un ingrédient clé dans une multitude de produits de

Lire la suite

The Glory : Plongée linguistique et sociale dans le drame coréen

« The Glory« , une série télévisée coréenne disponible sur Netflix, se concentre sur la vengeance d’une victime de la violence scolaire, envers ses anciens bourreaux pendant sa jeunesse. Cet article a pour but d’accroître le plaisir des spectateurs en enrichissant leur compréhension de la société et de la langue coréennes à travers ce drama. Nous explorerons la culture du protestantisme en Corée du Sud, ainsi que le concept de ‘wang-tta’, afin de décrypter les subtilités sociales de la Corée. En suite, nous nous appuierons sur le vocabulaire essentiel et des phrases clés du drama pour regarder ce drama avec deux fois plus de plaisir. Cette démarche vise à offrir aux lecteurs une expérience plus riche et immersive, en les aidant à saisir pleinement le contexte culturel et linguistique de « The Glory ». Ainsi, le drama devient non seulement une source de divertissement, mais aussi un moyen d’explorer et de comprendre la dynamique sociale et la beauté de la langue coréenne.   Fondement de ‘The Glory’ : Wangtta   Le ‘wang-tta (왕따)‘ est un terme coréen complexe, essentiel pour comprendre certains aspects de la société coréenne et le drama « The Glory ». Le mot se compose de deux éléments : ‘wang’ (왕), qui signifie ‘roi’ dans son sens premier et peut aussi être utilisé comme préfixe pour signifier ‘grand’, et ‘tta’ (따), dérivé de ‘ttarolida’ (따돌리다), qui signifie ‘exclure’ ou ‘ostraciser’. Ensemble, ils décrivent une personne qui est activement exclue ou marginalisée par ses pairs. Ce phénomène est particulièrement répandu dans les écoles, où la pression pour s’intégrer et la conformité sociale sont fortes. Être un ‘wang-tta’ peut entraîner des conséquences psychologiques et sociales graves, reflétant la dynamique de groupe et la pression pour adhérer aux normes établies. Dans d’autres cultures, on retrouve des phénomènes similaires à ‘wang-tta’, comme ‘ijime (いじめ)’ au Japon, le ‘harcèlement scolaire’ en France ou ‘bullying’ dans les pays anglophones. Dans « The Glory », le ‘wang-tta’ sert de fondement à l’intrigue, étant la cause principale de la quête de vengeance de l’héroïne, MOON Dong-eun (문동은), extrêmement bien interprétée par SONG Hye-kyo. Le traitement de ce sujet offre une perspective profonde sur les impacts à long terme de l’exclusion et du harcèlement, mettant en lumière les cicatrices émotionnelles, corporelles et les motivations complexes derrière la soif de justice. Comprendre le ‘wang-tta’ est crucial pour appréhender pleinement les enjeux et les dynamiques de ce drama.   Bande annonce de « The Glory » (season 1) avec les sous-titres en coréen   Evangile en Corée du Sud   Dans ce drama, le père de Sara, l’un des agresseurs, est pasteur. Sara dit à Dong-eun, revenue pour se venger : ‘난 너한테 한 짓 다 회개하고 구원받았어’, ce qui signifie ‘Je me suis repentie et suis sauvée à l’église’. Cette scène ironique réflètent les extrémistes protestants en Corée, qui sont peu communes voire dérangeantes. Certains pratiquants sont follement dévoués et n’hésitent pas à partager l’Évangile dans les transports publics ou dans les quartiers touristiques. Certains fidèles portent des panneaux recto verso et crient avec un mégaphone : ‘예수 천당! 불신 지옥!’ (Les croyants de Jésus vont au paradis ! Et les non-croyants, en enfer !) Lorsque j’étais en Corée en décembre 2023, un monsieur a cherché à me parler de sa foi en attendant le bus. Je suis restée silencieuse, sans répondre. Cependant, il a persisté en me proposant de rejoindre l’église pour aller au paradis. Attendre le bus est devenu un moment quelque peu inconfortable. Il a insisté. Finalement, je lui ai demandé de me laisser tranquille, même deux fois. D’ailleurs, lorsque vous montez sur le mont Namsan à Séoul la nuit, sur un belvédère, vous seriez étonné de voir le panorama illuminé par des croix rouges partout sous vos yeux. Elles proviennent des églises dont les toits sont ornés de lumières néon. Selon un sondage de 2022, en Corée du Sud, les Bouddhistes représentent 16,3% de la population, les protestants 15,0%, et les catholiques 5,1%.   Vocabulaire Principal   Pour mieux comprendre « The Glory » et les nuances de la société coréenne, il est essentiel de se familiariser avec certains termes clés. Voici le vocabulaire que j’ai sélectionné, accompagné de sa traduction : 교회 = Église 지옥 = Enfer 천국 ou 천당 = Paradis 신 = Dieu 과외 =  Tutorat privé. Référence à l’éducation et au système scolaire compétitif en Corée 선배 = Senior. Désigne une personne ayant plus d’expérience dans un domaine spécifique (école, travail). Important dans la hiérarchie sociale coréenne. Yeo-jeong est le Seonbae de Dong-eun. 후배 = Junior. La contrepartie de ‘Seonbae’, souvent utilisé pour décrire des relations respectueuses ou hiérarchiques. Dong-eun est le Hubae de Yeo-jeong. 복수 = Vengeance. Le thème central dans « The Glory » : Dong-eun se venge de ses agresseurs de ‘wang-tta’ de sa jeunesse. 죽다 = Mourir 죽이다 = Tuer 분노 = Fureur 증오 = Haine 영광 = Gloire Ces termes sont essentiels pour saisir les thèmes clés de « The Glory ». Si vous comprenez ces mots, vous aurez plus de plaisir lors du visionnage, car cela permet une immersion plus profonde dans l’histoire et une meilleure connexion avec les personnages et la société coréenne. En regardant ce drama, essayez de capter oralement ces mots. Si vous ne savez pas lire l’alphabet coréen ? Vous pouvez le maîtriser en 10 ou 15 jours maximum grâce à ma méthode. Cliquez ici.  Bande annonce de « The Glory » (season 2) avec les sous-titres en coréen   Expressions remarquables   예슬 : 우리 엄마 아세요? Yeseul : Connaissez-vous ma maman ? 동은 (예슬의 담임선생님) : 단 하루도 잊어본 적 없어. 어떤 증오는 그리움을 닮아서 멈출 수가 없거든. Dong-eun (professeur de l’école primaire de Ye-seul) : « Je n’ai jamais oublié, même un seul jour. Certaines haines ressemblent tellement à de la nostalgie qu’elles ne peuvent pas s’arrêter. 예슬 : 증오, 몰라요. 뭐예요? Ye-seul : « Haine ? Je ne connais pas. C’est quoi ? »   오늘부터 내 꿈은 너야. À partir d’aujourd’hui, tu es mon rêve.   이 이야기는 동화가 아니라 우화거든. Cette histoire n’est pas un conte pour enfants, mais une fable.   눈에는 눈으로, 이에는 이로. Œil pour œil, dent pour dent.   바둑을 한 마디로 정의하면 집이 더 많은 게 이기는 싸움이에요. 자기 집을 잘 지으면서 남의 집을 부수면서 서서히 조여들어와야 해요. 침묵속에서 맹렬하게. Si je devais définir le jeu de Go en une phrase, ce serait une lutte pour avoir plus de maisons. Vous devez bien défendre votre maison tout en détruisant celle des autres, en avançant lentement. Dans le silence, avec férocité.   (색약이 있는 딸 예슬에게 엄마 연진이 말한다) 이게 무슨 색인지는 중요하지 않아. 중요한 건 비싼 거란 거야. 세상에 어떤 가격표도 색깔로 표시되지가 않아. 숫자로 표시되지. Yeon-jin dit à sa fille, Ye-seul, daltonienne : « Peu importe la couleur. Ce qui compte, c’est que c’est cher. Dans le monde, aucun prix n’est marqué par la couleur, mais par les chiffres. »   네가 가진게 왜 없어? 하나 있잖아. 목숨. Pourquoi n’as-tu rien ? Tu as au moins une chose : ta vie.   나는 너의 아주 오래 된 소문이 될 거거든. Je deviendrai la vieille rumeur qui te hante.   나의 체육관에 온 걸 환영해, 연진아. Bienvenue dans MA salle de gym, Yeon-jin. (Dans la salle de gym de l’école, Yeon-jin a fait des agressions physiques violentes à Dong-eun pendant leur jeunesse)   신 ? 병신 ? (C’est un jeu de mots en coréen) Dieu ? Difformé ?   신이 너를 도우면 형벌, 나를 도우면 천벌. Si Dieu te vient en aide, c’est une pénalité. Si Dieu m’aides, c’est un châtiment du ciel.   누군가를 좋아하고 좋아해도 되는 그런 순간들이 삶인 거면 내가 살아있던 날들은 과연 며칠이나 될까 ? Si la vie consiste en ces moments où on aime ou peut aimer quelqu’un, combien de jours ai-je vécus ?   되돌아 보지마. 해결할 방법은 뒤에 없어. 늘 앞에 있어. 인생은 그런 거야. Ne regarde pas en arrière. Les solutions ne sont pas là-bas. Elles sont toujours devant. C’est ça, la vie.   죽으면 꼭 천국 가. 사는 동안은 지옥일테니까. Je te souhaite vraiment d’aller au paradis après ta mort. Parce que ta vie serait l’enfer.   온 생을 걸고 복수하는 중이에요. 그러니까 돌아가요. 난 분노와 악에 더 성실하고 싶거든요. Dong-eun dit à Yeo-jeong qui lui dévoile son amour. « Je mets ma vie en jeu pour me venger. Alors pars, car je veux être plus sincère envers la haine et le mal. »   연진아, 용서는 없어. 그래서, 그 어떤 영광도 없겠지만. Yeon-jin, il n’y a pas de pardon. C’est pourquoi il n’y aurait pas non plus de gloire.   Ces expressions illustrent les thèmes et les émotions complexes présents dans « The Glory » et enrichissent l’expérience du drama pour les spectateurs. Conclusion   Alors que nous plongeons plus profondément dans les différentes couches de « The Glory, » une question surgit naturellement concernant son titre. Le drama, imprégné de thèmes de vengeance et de justice, porte un titre qui suggère le triomphe et l’honneur. Cette juxtaposition invite à diverses interprétations et soulève des questions sur la véritable essence de la gloire dans le contexte de la narration. Je vous invite donc à partager vos réflexions : Que pensez-vous que le titre « The Glory »(la gloire) désigne dans le contexte du drama ? Que aimez-vous dans ce drama ? Que pourrions-nous faire pour réduire, voire éliminer la violence scolaire ? Mon article peut-il vous aider à mieux comprendre ce drama ?     Lisez des articles similaires : Maîtriser le Coréen avec les Dramas : Votre Guide Complet ! Comment améliorer votre coréen en regardant les films coréens

Lire la suite

Bonjour la Corée

La formation de coréen pour débutants

Pour en savoir plus sur cette formation phare, clique sur le bouton ci-dessous 👇👇👇

La formation ouvre 4 fois par an, mais vous pouvez laisser votre mail afin d’être informé dès qu’elle sera disponible…

Les élèves racontent leur expériences

Témoignage de Nathalie

Témoignage de Manon

Témoignage de Daniel

Hanbok acheté dans une boutique

Qui suis-je ?

Bienvenue sur mon blog dédié à l’enseignement du coréen pour les francophones. Je suis 운례 (Ounié), une passionnée de musique classique et experte en langue coréenne. Née et élevée à Séoul, j’ai posé mes valises en France en janvier 2000. Maman de deux enfants, Maya et Yann, qui inspirent mon pseudo professionnel.