fbpx
La Corée

Jour du mouvement d’indépendance (Samiljeol) – le 1er mars

Le 1er mars est un jour férié en Corée du Sud sous le nom de Samiljeol (삼일절). Chaque printemps les coréens commémorent le mouvement national de l’indépendance qui a eu lieu le 1er mars 1919 pendant la période d’impérialisme sous le Japon. Dans cet article je vous raconte ce qui s’est passé avant, pendant et après le 1er mars 1919.

 

L’année de l’humiliation

 

Le 29 août 1910 est le jour de la honte nationale pour la Corée. Parce que le gouvernent coréen a dû signer le Traité d’annexion de la Corée qui était inégal et forcé par le gouvernement impérial japonais.

Depuis, pendant 36 ans le Japon a gouverné la Corée avec le sabre et les armes à feu. La langue nationale, le coréen, a été bannie pour la communication orale et écrite. Les cours dans les écoles se sont tenus en japonais. Les japonais se sont désignés comme étant supérieurs et cultivés et les coréens ont été rabaissés comme un peuple inférieur et inculte. Ils ont aussi été obligé de changer les noms et prénoms coréens en japonais. Le film “Malmoï” basé sur une histoire vraie vous montre exactement cette situation triste, ironique et humiliante.

 

 

Droit à l’autodétermination

 

A la fin de la Première Guerre mondiale, le principe de l’autodétermination des peuples est introduit dans le droit international. Il est officiellement formulé par le président américain Woodrow Wilson en 1918. Cela a incité de nombreux peuples militairement occupés par d’autres nations pour retrouver leur souveraineté sur leur territoire comme la Malaisie, l’Inde, l’Algérie, etc. A cette époque seulement cinquantaine de pays au monde ont eu leur souveraineté. La Corée aussi avait espoir d’accéder à son indépendance.

“L’autodétermination est un principe de droit international qui affirme que chaque peuple peut choisir la forme de son régime politique (république, monarchie…) sans avoir à subir la pression de puissances étrangères. Ce principe est énoncé dans l’article 1 de la Charte des Nations unies comme le « droit [des peuples] à disposer d’eux-mêmes”.

“Les aspirations nationales doivent être respectées, les peuples ne peuvent être dominés et gouvernés que par leur propre consentement. L’auto-détermination n’est pas simplement un mot, c’est un principe d’action impératif.”

Cité par Jacques Brossard, L’accession à la souveraineté et le cas du Québec, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1976, p. 78.

 

Wind of Change

Le 21 janvier 1919 Kojong, le dernier roi de la dynastie Joseon et le premier empereur de la Corée, est décédé. Une rumeur s’est propagée dans le pays : il a été empoisonné par le gouvernement japonais. La colère du peuple piétiné par le Japon est arrivée à son comble.

Le 8 février 1919, 600 jeunes étudiants coréens qui vivaient sous le régime de la discrimination au Japon ont lancé le premier mouvement de l’indépendance à Tokyo.

 

Le jour d’action !

 

En février se sont réunis les 33 représentants des trois religions majeures de la Corée à cette époque : Bouddhisme, Protestantisme et Cheondoïsme. Etant donné que le 3 mars a eu lieu la cérémonie des funérailles de Kojong et le 2 mars, étant un dimanche, ils ont fixé le 1er mars comme le jour de l’action.

Le 1er mars les 33 représentants ont lu la Déclaration d’indépendance de la République de Corée à Taehwagwan, depuis un restaurant. Ils se sont réunis dans un restaurant afin d’éviter de nombreuse morts du peuple et d’échapper à la surveillance de la police japonaise.
Au même moment dans le parc de la Pagode à Séoul, comme les 33 représentants n’apparaissaient pas, un étudiant, JUNG Jae-yong, est monté sur une estrade et a lu la Déclaration devant une foule de personnes âgées, d’enfants, d’étudiants, d’agriculteurs et de commerçants. Ensuite ils ont crié à l’unanimité « 대한독립 만세! (Taehan Dongnip Mansé) » (Viva l’indépendance de la Corée !) Ils ont été frappés, tués ou emprisonnés.

Après le 1er mars

 

Ce n’était que le début. Cette étincelle s’est propagée à plusieurs villes dans le pays et à plusieurs pays dans le monde comme la Chine ou les Etats-Unis où se trouvaient des coréens. Selon les archives de l’Institut national d’Histoire coréenne, il y a eu 1 692 rassemblements, 1 000 000 participants et 1000 morts.

La volonté d’indépendance du peuple coréen a été officiellement connue grâce à la presse internationale. D’ailleurs le Gouvernement provisoire de la République de Corée a été créé en exil juste après le mouvement du 1er mars : à Séoul, Vladivostok, Shanghai et Washington DC. Il a tenu un rôle très important jusqu’à ce que la Corée retrouve son indépendance le 15 août 1945.

 

A nos jours

 

Cette année encore le printemps arrive avec la liberté et les fleurs de cerise tombent sur les larmes des héros qui ont sacrifié leur vie pour l’indépendance de la patrie.

Connaissiez-vous un peu l’histoire entre la Corée et le Japon ? Merci de laisser votre opinion dans un commentaire sous cet article.

 

 

Référence :

Vidéo en coréen – Aujourd’hui c’est quel jour ? Le 1er mars 

La source de l’image de couverture

19 commentaires

      • Sparza

        Merci Maya pour cet article sur l’oppression de La Corée,quelques dramas montrent cette souffrance infligée au peuple
        D’ailleurs je viens de découvrir aussi un film sur les évènements de Gwangju “26 years” très poignant sur encore un pan de l’histoire

      • Malicia

        Merci Maya pour ce résumé d’une partie de l’histoire de la Corée !!
        Je ne connaissais pas du tout le sens de cette date si importante.
        C’est super d’en apprendre plus et de mieux comprendre l’histoire de la Corée et du Japon.

  • Chariault Gérard

    C’est une partie de l’histoire de la Corée que je ne connaissais pas.
    Merci Maya pour cet article.
    Je suis choqué par tout ce que les Japonais ont fait au peuple Coréen.
    Comment ont-ils eu l’audace d’oprimer un peuple si respectueux ? Ce sont des monstres !

    • Malicia

      Merci Maya pour ce petit résumé de cette partie de l’histoire de la Corée !
      Je ne connais pas beaucoup l’histoire de la Corée et je ne connaissais pas du tout le sens de cette date si importante.
      C’était super intéressant merci !

    • Waltzer Océane

      Merci beaucoup Maya pour cette article, qui est très intéressant 😊, cela ma permise d’en savoir un peu plus sur se qui c’est passer entre la Corée et le Japon.

  • LAUS Patricia

    Je viens de terminer un drama qui se passe entre la fin du 19ème siècle et 1910, la période de l’empire coréen qui précède celle qui est citée dans cet article. J’ai trouvé très intéressant de connaître ce qui s’est passé après.
    Les mouvements de lutte des peuples contre l’oppression m’ont toujours passionnée.
    Merci Maya pour cet article.

  • Sandrine

    Merci Maya pour ton super article. J’ai récemment découvert le combat du peuple coréen pour la liberté grâce aux films “Nokdu flower” et “Mr Sunshine”. Ton article les résume parfaitement. Merci de nous faire découvrir ton beau pays, sa culture et sa langue 🙏

  • Olga

    C’est effectivement une partie de l’histoire coréenne que j’ai découverte grâce à “Mr Sunshine” et qui m’avait fortement choquée. Merci d’y ajouter des faits historiques. Je suis toujours ravie d’en apprendre plus sur la Corée. D’ailleurs, tu pourrais peut-être faire un article sur des livres intéressants sur l’histoire et la culture de la Corée?

    • Anna

      우와… Je n’en savais rien ! Décidément, j’apprends beaucoup de choses ! C’est super intéressant ! Merci pour ces articles détaillés c’est un plaisir de les lire :)))

  • Josée Bourassa

    Merci pour cet article Maya

    C’est en écoutant le drama Mr Sunshine, que je me suis mise en vouloir en savoir davantage sur l’histoire de la Corée. Mais le drama Chicago Typewriter m’a fait découvrir tous les sacrifices des jeunes coréens pour se libérer de l’occupation japonaise. Riche et émouvant, je le recommande à tous. Votre article met en lumière tout ce que votre peuple a accompli et je comprend encore mieux pourquoi cette cicatrice vous marque encore. D’ailleurs, dans votre article, vous citez l’écrivain Jacques Brossard, un Québécois comme moi. Le Québec est une province du Canada. Je ne vous ferai pas ici le récit du souhait de plusieurs à l’autodétermination. Par contre, à découvrir votre culture, j’y vois beaucoup de similitudes avec nous.

    Au plaisir de vous lire

    감사합니다

  • Bénédicte

    merci beaucoup pour ces informations.On ne peut s’intéresser à un pays, une culture sans connaître son histoire.
    Grâce à vous j’ai encore appris des choses!

  • Michèle

    L’article est très interessant. J’aimerai beaucoup en apprendre plus sur l’histoire de la Corée. Si vous avez des livres à conseiller. Dans la dernière vidéo je n’ai pas reconnu tous les dramas, il y a Mr Sunshine, Bridal Mask et Chicago Typewriter, mais je ne connais pas les autres, notamment ceux avec Kang Ha Neul et Gong Yoo. Vous auriez les titres ? Merci

    • Anna

      우와… Je n’en savais rien ! Décidément, j’apprends beaucoup de choses ! C’est super intéressant ! Merci pour ces articles détaillés c’est un plaisir de les lire :)))

  • Paul

    Article très intéressant et très bien rédigé sur ce jour férié du 1er mars en Corée et qui n’a pas vraiment d’équivalent au niveau des jours fériés français. Nous ne célébrons pas l’appel du 18juin de la même façon car nous n’avons pas connu une occupation aussi longue et aussi dure que la Corée.

  • Nadège

    Merci beaucoup Maya d’avoir consacré du temps pour nous offrir cet article instructif et vraiment bien écrit jusqu’à la première phrase, belle et émouvante, de la conclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *