fbpx
La Corée,  Vocabulaire coréen

The Glory : Plongée linguistique et sociale dans le drame coréen

« The Glory« , une série télévisée coréenne disponible sur Netflix, se concentre sur la vengeance d’une victime de la violence scolaire, envers ses anciens bourreaux pendant sa jeunesse. Cet article a pour but d’accroître le plaisir des spectateurs en enrichissant leur compréhension de la société et de la langue coréennes à travers ce drama.

Nous explorerons la culture du protestantisme en Corée du Sud, ainsi que le concept de ‘wang-tta’, afin de décrypter les subtilités sociales de la Corée. En suite, nous nous appuierons sur le vocabulaire essentiel et des phrases clés du drama pour regarder ce drama avec deux fois plus de plaisir.

Cette démarche vise à offrir aux lecteurs une expérience plus riche et immersive, en les aidant à saisir pleinement le contexte culturel et linguistique de « The Glory ». Ainsi, le drama devient non seulement une source de divertissement, mais aussi un moyen d’explorer et de comprendre la dynamique sociale et la beauté de la langue coréenne.

 

Fondement de ‘The Glory’ : Wangtta

 

Le ‘wang-tta (왕따)‘ est un terme coréen complexe, essentiel pour comprendre certains aspects de la société coréenne et le drama « The Glory ». Le mot se compose de deux éléments : ‘wang’ (왕), qui signifie ‘roi’ dans son sens premier et peut aussi être utilisé comme préfixe pour signifier ‘grand’, et ‘tta’ (따), dérivé de ‘ttarolida’ (따돌리다), qui signifie ‘exclure’ ou ‘ostraciser’. Ensemble, ils décrivent une personne qui est activement exclue ou marginalisée par ses pairs.

Ce phénomène est particulièrement répandu dans les écoles, où la pression pour s’intégrer et la conformité sociale sont fortes. Être un ‘wang-tta’ peut entraîner des conséquences psychologiques et sociales graves, reflétant la dynamique de groupe et la pression pour adhérer aux normes établies.
Dans d’autres cultures, on retrouve des phénomènes similaires à ‘wang-tta’, comme ‘ijime (いじめ)’ au Japon, le ‘harcèlement scolaire’ en France ou ‘bullying’ dans les pays anglophones.

Dans « The Glory », le ‘wang-tta’ sert de fondement à l’intrigue, étant la cause principale de la quête de vengeance de l’héroïne, MOON Dong-eun (문동은), extrêmement bien interprétée par SONG Hye-kyo. Le traitement de ce sujet offre une perspective profonde sur les impacts à long terme de l’exclusion et du harcèlement, mettant en lumière les cicatrices émotionnelles, corporelles et les motivations complexes derrière la soif de justice. Comprendre le ‘wang-tta’ est crucial pour appréhender pleinement les enjeux et les dynamiques de ce drama.

 

Bande annonce de « The Glory » (season 1) avec les sous-titres en coréen

 

Evangile en Corée du Sud

 

Dans ce drama, le père de Sara, l’un des agresseurs, est pasteur. Sara dit à Dong-eun, revenue pour se venger : ‘난 너한테 한 짓 다 회개하고 구원받았어’, ce qui signifie ‘Je me suis repentie et suis sauvée à l’église’.

Cette scène ironique réflètent les extrémistes protestants en Corée, qui sont peu communes voire dérangeantes. Certains pratiquants sont follement dévoués et n’hésitent pas à partager l’Évangile dans les transports publics ou dans les quartiers touristiques. Certains fidèles portent des panneaux recto verso et crient avec un mégaphone : ‘예수 천당! 불신 지옥!’ (Les croyants de Jésus vont au paradis ! Et les non-croyants, en enfer !)

Lorsque j’étais en Corée en décembre 2023, un monsieur a cherché à me parler de sa foi en attendant le bus. Je suis restée silencieuse, sans répondre. Cependant, il a persisté en me proposant de rejoindre l’église pour aller au paradis. Attendre le bus est devenu un moment quelque peu inconfortable. Il a insisté. Finalement, je lui ai demandé de me laisser tranquille, même deux fois.

D’ailleurs, lorsque vous montez sur le mont Namsan à Séoul la nuit, sur un belvédère, vous seriez étonné de voir le panorama illuminé par des croix rouges partout sous vos yeux. Elles proviennent des églises dont les toits sont ornés de lumières néon. Selon un sondage de 2022, en Corée du Sud, les Bouddhistes représentent 16,3% de la population, les protestants 15,0%, et les catholiques 5,1%.

 

Vocabulaire Principal

 

Pour mieux comprendre « The Glory » et les nuances de la société coréenne, il est essentiel de se familiariser avec certains termes clés. Voici le vocabulaire que j’ai sélectionné, accompagné de sa traduction :

  1. 교회 = Église
  2. 지옥 = Enfer
  3. 천국 ou 천당 = Paradis
  4. 신 = Dieu
  5. 과외 =  Tutorat privé. Référence à l’éducation et au système scolaire compétitif en Corée
  6. 선배 = Senior. Désigne une personne ayant plus d’expérience dans un domaine spécifique (école, travail). Important dans la hiérarchie sociale coréenne. Yeo-jeong est le Seonbae de Dong-eun.
  7. 후배 = Junior. La contrepartie de ‘Seonbae’, souvent utilisé pour décrire des relations respectueuses ou hiérarchiques. Dong-eun est le Hubae de Yeo-jeong.
  8. 복수 = Vengeance. Le thème central dans « The Glory » : Dong-eun se venge de ses agresseurs de ‘wang-tta’ de sa jeunesse.
  9. 죽다 = Mourir
  10. 죽이다 = Tuer
  11. 분노 = Fureur
  12. 증오 = Haine
  13. 영광 = Gloire

Ces termes sont essentiels pour saisir les thèmes clés de « The Glory ». Si vous comprenez ces mots, vous aurez plus de plaisir lors du visionnage, car cela permet une immersion plus profonde dans l’histoire et une meilleure connexion avec les personnages et la société coréenne. En regardant ce drama, essayez de capter oralement ces mots.

Si vous ne savez pas lire l’alphabet coréen ? Vous pouvez le maîtriser en 10 ou 15 jours maximum grâce à ma méthode. Cliquez ici. 

Bande annonce de « The Glory » (season 2) avec les sous-titres en coréen

 

Expressions remarquables

 

예슬 : 우리 엄마 아세요?
Yeseul : Connaissez-vous ma maman ?

동은 (예슬의 담임선생님) : 단 하루도 잊어본 적 없어. 어떤 증오는 그리움을 닮아서 멈출 수가 없거든.
Dong-eun (professeur de l’école primaire de Ye-seul) : « Je n’ai jamais oublié, même un seul jour. Certaines haines ressemblent tellement à de la nostalgie qu’elles ne peuvent pas s’arrêter.

예슬 : 증오, 몰라요. 뭐예요?
Ye-seul : « Haine ? Je ne connais pas. C’est quoi ? »

 

오늘부터 내 꿈은 너야.
À partir d’aujourd’hui, tu es mon rêve.

 

이 이야기는 동화가 아니라 우화거든.
Cette histoire n’est pas un conte pour enfants, mais une fable.

 

눈에는 눈으로, 이에는 이로.
Œil pour œil, dent pour dent.

 

바둑을 한 마디로 정의하면 집이 더 많은 게 이기는 싸움이에요. 자기 집을 잘 지으면서 남의 집을 부수면서 서서히 조여들어와야 해요. 침묵속에서 맹렬하게.
Si je devais définir le jeu de Go en une phrase, ce serait une lutte pour avoir plus de maisons. Vous devez bien défendre votre maison tout en détruisant celle des autres, en avançant lentement. Dans le silence, avec férocité.

 

(색약이 있는 딸 예슬에게 엄마 연진이 말한다) 이게 무슨 색인지는 중요하지 않아. 중요한 건 비싼 거란 거야. 세상에 어떤 가격표도 색깔로 표시되지가 않아. 숫자로 표시되지.
Yeon-jin dit à sa fille, Ye-seul, daltonienne : « Peu importe la couleur. Ce qui compte, c’est que c’est cher. Dans le monde, aucun prix n’est marqué par la couleur, mais par les chiffres. »

 

네가 가진게 왜 없어? 하나 있잖아. 목숨.
Pourquoi n’as-tu rien ? Tu as au moins une chose : ta vie.

 

나는 너의 아주 오래 된 소문이 될 거거든.
Je deviendrai la vieille rumeur qui te hante.

 

나의 체육관에 온 걸 환영해, 연진아.
Bienvenue dans MA salle de gym, Yeon-jin.
(Dans la salle de gym de l’école, Yeon-jin a fait des agressions physiques violentes à Dong-eun pendant leur jeunesse)

 

신 ? 병신 ? (C’est un jeu de mots en coréen)
Dieu ? Difformé ?

 

신이 너를 도우면 형벌, 나를 도우면 천벌.
Si Dieu te vient en aide, c’est une pénalité. Si Dieu m’aides, c’est un châtiment du ciel.

 

누군가를 좋아하고 좋아해도 되는 그런 순간들이 삶인 거면 내가 살아있던 날들은 과연 며칠이나 될까 ?
Si la vie consiste en ces moments où on aime ou peut aimer quelqu’un, combien de jours ai-je vécus ?

 

되돌아 보지마. 해결할 방법은 뒤에 없어. 늘 앞에 있어. 인생은 그런 거야.
Ne regarde pas en arrière. Les solutions ne sont pas là-bas. Elles sont toujours devant. C’est ça, la vie.

 

죽으면 꼭 천국 가. 사는 동안은 지옥일테니까.

Je te souhaite vraiment d’aller au paradis après ta mort. Parce que ta vie serait l’enfer.

 

온 생을 걸고 복수하는 중이에요. 그러니까 돌아가요. 난 분노와 악에 더 성실하고 싶거든요.
Dong-eun dit à Yeo-jeong qui lui dévoile son amour. « Je mets ma vie en jeu pour me venger. Alors pars, car je veux être plus sincère envers la haine et le mal. »

 

연진아, 용서는 없어. 그래서, 그 어떤 영광도 없겠지만.
Yeon-jin, il n’y a pas de pardon. C’est pourquoi il n’y aurait pas non plus de gloire.

 

Ces expressions illustrent les thèmes et les émotions complexes présents dans « The Glory » et enrichissent l’expérience du drama pour les spectateurs.

Conclusion

 

Alors que nous plongeons plus profondément dans les différentes couches de « The Glory, » une question surgit naturellement concernant son titre. Le drama, imprégné de thèmes de vengeance et de justice, porte un titre qui suggère le triomphe et l’honneur. Cette juxtaposition invite à diverses interprétations et soulève des questions sur la véritable essence de la gloire dans le contexte de la narration.

Je vous invite donc à partager vos réflexions :

  • Que pensez-vous que le titre « The Glory »(la gloire) désigne dans le contexte du drama ?
  • Que aimez-vous dans ce drama ?
  • Que pourrions-nous faire pour réduire, voire éliminer la violence scolaire ?
  • Mon article peut-il vous aider à mieux comprendre ce drama ?

 

 

Lisez des articles similaires :

Maîtriser le Coréen avec les Dramas : Votre Guide Complet !

Comment améliorer votre coréen en regardant les films coréens

15 commentaires

  • Ma vie saine et positive

    Votre blog est très serein et complet. Je découvre vos articles, ils sont extrêmement clairs et pédagogiques. C’est très rare de trouver une qualité de travail comme la vôtre. Merci beaucoup 🙂

    Apprendre une nouvelle langue, c’est comme devenir un explorateur dans un monde de mots et de cultures. Chaque leçon est une aventure, chaque mot une découverte. Dans l’apprentissage du coréen, trouver la beauté de chaque caractère, la musique de chaque syllabe, et laisser la langue nous emporter vers de nouveaux horizons.

    • Amandine chatain

      Bonjour toujours aussi intéressant , j’ ai regarder ce drama en tous cas la première partie et effectivement cela relate bien ce que le harcèlement peut faire et merci pour les mots de vocabulaire qui me permettra de mieux comprendre la seconde partie que je n’ est pas encore pris le temp de regarder .

  • Wattel Isabelle

    bonjour Maya,
    merci pour cet article qui me permet de comprendre un peu mieux ce drama. J avais arrêté de le regarder, mais ton article me donne envie de le continuer.
    merci maya et très belle journée

    • Maya

      Bonjour Isabelle,

      Je suis ravie que mon article ait suscité ton intérêt pour « The Glory » ! Je comprends parfaitement tes réticences initiales ; certaines scènes peuvent être assez intenses. Personnellement, je trouve parfois difficile de regarder de telles séquences, au point de devoir fermer les yeux pendant les moments les plus violents.

      Cependant, je pense qu’il est important de mettre en lumière des œuvres qui, malgré leur nature provocatrice, apportent une réflexion profonde et des messages significatifs. Dans mon article, j’ai essayé de balancer entre l’analyse de ces aspects difficiles et l’exploration des thèmes plus universels qu’offre le drama.

      C’est formidable que tu envisages de donner une seconde chance à « The Glory ». J’espère que tu trouveras dans ce drama des éléments qui résonnent avec toi, au-delà de ses scènes difficiles. N’hésite pas à partager tes impressions après l’avoir regardé !

      Belle journée à toi aussi,
      Maya

    • Amandine chatain

      Bonjour toujours aussi intéressant , j’ ai regarder ce drama en tous cas la première partie et effectivement cela relate bien ce que le harcèlement peut faire et merci pour les mots de vocabulaire qui me permettra de mieux comprendre la seconde partie que je n’ est pas encore pris le temp de regarder .

  • Genka Shapkarova

    Merci pour cet article sur un sujet aussi délicat. Et tout cela est évoqué dans le drame coréen en question. J’ai toujours trouvé étrange une telle marginalisation de certains enfants et leur isolement. Les problèmes que cela entraîne sont également assez graves. C’est tellement terrible et injuste ! Merci de m’avoir rappelé le drame coréen !

  • Ornella

    Bonjour Maya,

    je trouve très intéressant cette lecture analytique de The Glory. Il est vrai que lorsque je l’ai regardé je n’ai pas pris le temps d’être autant dans l’analyse, j’avais soif de vengeance pour l’héroïne.
    Je ne m’étais jamais posé la question avant mais la foi tient elle une place importante dans la société Coréenne ?
    En France la foi n’est pas quelque chose de présent, il y a des croyants certes, mais la vie sociétale n’est pas empreinte de spiritualité (contrairement par exemple à certains pays anglo-saxon où la foi monothéiste au sens large est plus présente et régie certains code et étiquettes à tenir en société).
    Si je m’en tient à ce que j’ai vu des drama la société Coréenne serait assez conservatrice sur certains aspects (par exemple la mauvaise opinion sur la cohabitation hors mariage, enfant hors mariage, les relations « d’un soir » etc.) mais cela tendrait à s’atténuer avec la nouvelle génération?

    Hâte de lire ta réponse.

    • Maya

      Salut Isabelle,

      Je suis ravi que tu trouves l’analyse de « The Glory » intéressante. C’est souvent captivant de creuser un peu plus profondément dans les œuvres pour en découvrir les subtilités et les messages cachés.

      En ce qui concerne la place de la foi dans la société coréenne, il est vrai que la religion et la spiritualité occupent une place significative, bien que différente de celle que l’on peut observer en France ou dans certains pays anglo-saxons. La Corée du Sud est un pays où coexistent plusieurs croyances et pratiques religieuses. Le bouddhisme et le christianisme (tant protestant que catholique) sont les deux principales religions, mais il existe également un nombre important de personnes sans affiliation religieuse.

      La société coréenne a été influencée par ces croyances, mais elle est aussi profondément ancrée dans des valeurs confucéennes, qui soulignent l’importance du respect des aînés et de l’harmonie sociale. Cela peut parfois se traduire par des attitudes conservatrices, comme celles que tu as mentionnées concernant la cohabitation hors mariage ou les relations d’un soir.

      Cependant, il est important de noter que la société coréenne évolue, notamment sous l’influence de la jeune génération qui tend à être plus libérale et ouverte. Les attitudes envers des sujets tels que le mariage, la famille et les relations personnelles changent progressivement, bien que ce soit à un rythme qui peut sembler lent comparé à d’autres sociétés.

      Les dramas coréens, tout en reflétant certains aspects de la société, peuvent parfois exagérer ou simplifier ces aspects pour des raisons dramatiques. Ils offrent néanmoins un aperçu intéressant de la culture et des valeurs sociales en Corée.

      En espérant que cela répond à ta curiosité !

  • Pauline

    Merci pour cette découverte. J’ai vu dans la bande annonce et dans ton article, qu’ils faisaient des parallèles avec le jeu de go. Une bonne raison de le regarder avec mon conjoint qui aime beaucoup cet art. Par contre, même si le sujet a l’air intéressant et extrèmement bien traité, il y a l’air d’avoir beaucoup de violence dans cette série. Ce n’est pas trop dur pour les âmes sensibles ?

    • Maya

      Bonjour Pauline,
      Ah!!! Je comprends car moi aussi, pareil. Je ferme les yeux devant les scènes violentes. Pour les âmes sensibles, je déconseille ce drama.

  • Morgane

    Bonjour,
    je suis tombée sur cet article un peu par hasard et c’est drôle car c’est le premier K-drama que j’ai regardé et j’ai adoré. Non pas les scènes violentes que j’ai trouvé à la limite du soutenable, mais j’ai découvert le style coréen. Il y a des lenteurs, des non dit, de l’intensité dans les regards et les silences, j’ai trouvé beaucoup de subtilités et de poésie que ce soit dans le jeu des acteurs ou dans la langue coréenne. Bref je suis sous le charme de ce style exotique encore trop méconnu en France. J’ai depuis regardé d’autres séries (certaines plus romantiques) et je me suis lancée le défi d’apprendre le coréen (en tous cas de m’initier). Je n’avais pas du tout saisi que la dimension religieuse était si présente par contre, merci de m’avoir eclairé. Je vous souhaite une belle journée.

    • Maya

      Bonjour Morgane,
      J’apprécie beaucoup ta description et ton commentaire car cela me permet de voir le drama avec un autre point de vue. C’est important !
      Bonne journée ou bon week-end ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *