fbpx
comment apprendre vite le coréen avec une prof
Le coréen

Comment apprendre vite le coréen avec une prof ?

Comment apprendre vite le coréen avec un-e prof ? (Ici, je dirai « la prof ». ^^) Quelles sont les attitudes des bons élèves qui réussissent bien et vite ? Si on apprend une langue avec une prof, on peut certainement aller plus vite et plus loin. Par ailleurs en tant que prof de coréen, je rencontre beaucoup de personnes. Malgré les différences de chacune, je vois les points communs chez les élèves excellents, c’est-à-dire ceux qui avancent vraiment vite. Quelles sont leurs secrets ?

Tout d’abord j’ai posé cette question sur ma page Facebook :

Quelles sont les attitudes des bons élèves qui réussissent bien et vite selon vous ?

Voici les réponses :

Marion « apprendre c’est bien se connaître. J’apprends par le jeu et surtout pas quand je suis fatiguée c’est contre productif meme s’il est conseillé d’en faire un peu tous les jours. C’est plus difficile avec un trouble de l’attention…trouver des moyens mnémotechniques et surtout enlever la romanisation car mon regard se pose directement dessus… »

Christine « Le secret, c’est de travailler. Beauuucoup. Plusieurs heures par jour. Il faut parler coréen, penser coréen, manger coréen, boire coréen… En ce moment, à cause de mon travail, je manque de temps et je suis trop fatiguée pour faire tout cela, et je le regrette beaucoup. J’espère que ça ira mieux en janvier. »

Griziella « il faut de la volonté et ne pas s’arrêter aux erreurs qu’on peut faire. Ensuite, je pense a l’entraînement, au travail de notre côté pour mieux encore se performer. Et aussi, avoir vraiment de l’intérêt pour la Corée, pas juste la musique…avoir vraiment de l’intérêt pour le pays et sa culture. »

Tony « régularité, pas de romanisation, communication avec des natifs. »

Morgane « Je pense qu’il faut être motivée et à l’écoute… Persévérer et s’entraîner autant que possible.. Essayer même si on a peur de se tromper »

Gigi « La critique venant d’un prof est toujours constructive ! Même si ca ne fait pas plaisir à entendre, elle est nécessaire. Quant à moi, pour être un bon élève, il faut du temps, de la persévérance, de la passion (car avec l’envie on ne peut qu’apprendre), avoir une bonne mémoire ! Pour nous qui vivons en France et pas forcément en contact avec des personnes coréennes, pratiquer est compliqué ! Donc on aura 2 fois plus de courage qu’une personne vivant auprès d’un coréen…. »

Rachel « Pour moi il n’y a pas de secret 🤔il y a juste quelques règles d’or à appliquer.
-Rigueur.
– Discipline.
-Humilité.
-Sagesse.
-Respect.
-Communication.
-Organisation.
-Courage.
Sans ces règles qui sont pour moi vitales dans notre vie quotidienne on va droit dans le mur ! dans n’importe quel domaine. »

Pauline « Je pense qu’un bon élève pour apprendre une langue c’est celui qui est vraiment déterminé, qui est prêt à s’armer de patience parce qu’apprendre une langue c’est un process long et ça ne pourra pas se faire en un mois ! Selon moi c’est celui qui aura vraiment envie de progresser et qui va essayer de travailler régulièrement et sérieusement, qui prend en compte les conseils et les remarques, qui est curieux et prêt à approfondir ce que son prof lui a dit »

Lilly « Un bon élève… je dirais quelqu’un qui est ouvert d’esprit, qui accepte la critique, qui travaille régulièrement et ne procrastine pas… et qui sait écouter et pas juste entendre. »

Michèle « pour être un excellent élève, je dirais persévérance et régularité. Et il vaut mieux savoir la vérité pour pouvoir se corriger. »

Nadine « Bien se connaitre et du courage pour apprendre les nouveaux caractères »

Emilie « Être sérieux et attentionné, apprendre un peu chaque jour, bien écouter les conseils, et je pense de l’engouement ? »

 

Pas mal ! Ils connaissent déjà de bonnes réponses. Et vous, comment répondriez-vous ? Réfléchissez 5 minutes avant de continuer la lecture.

 

 

3 attitudes secrètes qui boostent votre progrès

 

Il n’y pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Ici je cite trois points communs des attitudes que j’ai remarqués chez mes meilleurs élèves qui ont appris vite le coréen. L’un est étudiant à l’Université INALCO et l’autre part à Séoul pour ses études supérieures.

Ce serait intéressant de comparer avec vos réponses. En fait c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’écrire cet article.

En tant que prof de coréen, je peux prévoir la vitesse du progrès d’une personne au bout de deux cours. Comment ? C’est très facile. Voici mes trois indices.

 

 

  1. Respect

 

Le numéro 1 des points communs de mes meilleurs élèves est le respect du professeur. En fait j’étais étonnée de trouver ce point commun chez les élèves français car je croyais que le respect du professeur n’était la qualité morale primordiale qu’en Corée du Sud.

Un de mes meilleurs élèves a débuté l’apprentissage du coréen avec moi l’année terminale du lycée. Il a appris le Hangeul en autodidacte mais réappris avec moi pour avoir une base solide. Malgré la préparation du Baccalauréat, il ne m’a JAMAIS donné d’excuse pour n’avoir pas pu faire ses devoirs de coréen. Quand il n’a pas pu terminer ses devoirs, au lieu de s’en défendre il m’a exprimé plutôt une promesse. Par contre les élèves qui avancent lentement donnent toujours des excuses. En plus cela se répète.

La preuve : l’année suivante il était admis aux deux universités de coréen à Paris : Université Paris-Diderot et INALCO. Je suis très fière d’avoir été sa première prof de coréen.

D’ailleurs mes meilleurs élèves ne m’appelaient pas Maya, comme une amie, mais 선생님, qui signifie enseignant.

 

  1. Ecoute

 

N’est-il pas normal d’avancer vite si on écoute bien la prof ?  Pourtant ce n’est pas facile d’écouter attentivement. Voici un exemple contraire. Certains élèves préfèrent parler plus que moi. Ils INTERROMPTENT mes paroles afin d’exprimer leurs pensées fugitives.

Par exemple « ah, oui ! » « Je ne savais pas. » « Zut ! Pourquoi j’ai fait ça ? » « Je suis bête ! » Statistiquement c’est l’habitude commune des élèves qui avancent lentement.

Vous pouvez vous exprimer librement mais pas pendant le cours et surtout pas pendant que la prof explique. Cela coupe le flux d’énergie de l’enseignement. En plus pendant que vous parlez, vous ratez ce que la prof dit. Si vous voulez avancer vite avec une prof, concentrez-vous sur l’écoute plutôt que sur votre bavardage.

Si vous avez une question avant que la prof termine ses paroles, levez silencieusement la main au lieu de l’interrompre.

 

 

  1. Volonté

 

La dernière attitude commune de mes meilleurs élèves est la volonté. Par exemple l’élève qui est admis aux deux universités parisiennes célèbres pour la langue coréenne m’a demandé de continuer les cours même pendant les vacances scolaires.

Avant de m’avoir posé des questions, ils ont d’abord essayé de chercher. Quand ils n’arrivaient pas à trouver ou avaient besoin de vérifier, ils n’ont pas hésité à me demander les explications, les réponses ou les conseils. Ils ne pensaient pas gaspiller leurs temps en effectuant la recherche. Au contraire. C’est pourquoi ils pouvaient aller plus loin que les autres. Parce qu’ils avaient soif ! Dès qu’ils étaient débloqués, ils faisaient un saut immense. D’ailleurs ils n’oublient jamais ce qu’ils ont découvert par ce processus.

Des exemples tout bêtes : ils cherchent la définition des mots tout seul. Ils ne me prennent pas comme un dictionnaire. Pourtant ils mémorisent impérativement le vocabulaire que je leur donne. D’ailleurs ils font des efforts immédiatement pour appliquer les solutions que je leur ai proposées. Ils absorbent comme une éponge.

Par ailleurs les élèves qui progressent lentement le font contraire. Ils font d’abord ce qu’ils veulent et retardent longtemps ce que je leur demande plusieurs fois. C’est très intéressant de voir la différence.

 

Résumé

 

En résumant cet article je vous rappelle ironiquement les points communs des élèves qui s’améliorent tranquillement. Vous pouvez les appeler les mauvais élèves si vous voulez. De toute façon ils progressent mais en pianissimo.

 

Le premier, ils se défendent en expliquant pourquoi ils n’ont pas pu faire ce que la prof leur a recommandé.

Le deuxième, ils parlent plus que la prof en l’interrompant sans arrêt.

Le troisième, ils attendent tout de la prof de A à Z.

 

 

Si cet article est utile pour vous, merci de laisser un commentaire sous l’article, pas sur mes réseaux sociaux qui sont éphémères.

Un commentaire

  • Gigi

    Arf je fais partie des mauvais 😂😂😂 bah promis 선생님… jte couperai plus la parole…🤔🤔 heuu du moins je vais essayer 😘😘😘

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *