fbpx
deux enfants asiatiques lirent des livres dans une forêt
Le coréen,  Pour les débutants

Comment choisir vos livres en coréen ?

Comment choisir des livres en coréen pour progresser votre coréen ?

Après avoir maîtrisé le Hangeul, les élèves cherchent à lire. Mais tout ce qui est écrit en coréen ne constitue pas les meilleurs textes à lire en fonction du niveau du vocabulaire, de la grammaire, de la longueur des phrases et de la tournure.

J’ai déjà brièvement abordé ce sujet dans l’article “Comment apprendre le coréen tout seul?”. Aujourd’hui je vais en parler un peu plus en citant 3 erreurs à éviter. Mes conseils pour les intermédiaires sont à la fin de l’article.

Lire “Comment apprendre le coréen tout seul ?”

 

1/ Livres pour enfants

 

L’erreur la plus courante lors du choix du premier livre de lecture en coréen est de choisir un livre pour enfants.

Les gens pensent que ce serait facile à lire. En vérité, oui ET non. Oui, si c’est vraiment pour enfants de moins de 6 ans ou pour les adoptés de la Corée du Sud. Non, si ce n’est pas ces deux cas.

Pourquoi ?

Tout d’abord dans les livres pour enfants de moins de 6 ans, le niveau du vocabulaire est bas mais les phrases ne sont pas correctement constituées. Les enfants à cet âge ne parlent pas en phrase logique mais s’expriment en MOTS.

En plus le vocabulaire est trop enfantin pour être réutilisé. Si vous lisez cet article, vous avez certainement plus de 13 ans, j’imagine. Votre cerveau ne ressemble plus à celui des enfants qui vivent dans l’imagination, la répétition et les rigolades. Maintenant vous avez besoin de logique pour comprendre et retenir votre attention.

D’ailleurs quelques fois des auteurs créent leurs onomatopées. C’est-à-dire les onomatopées inventées ne se trouvent même pas dans les dictionnaires.

Enfin les livres pour enfants coûtent cher par rapport à la quantité du texte. C’est normal car l’illustration occupe les pages plus que la moitié.

Parmi les livres de mes enfants, j’en ai choisi un pour aider votre première lecture en coréen. Cliquez ici ou sur l’image ci-dessous pour voir la vidéo.

Je lis un livre coréen pour enfants

 

2/ Contes traditionnels

 

Les contes traditionnels sont amusants à lire mais quand ils sont traduits en français, oui.

C’est une bonne idée de les lire pour comprendre la base de la culture coréenne. Mais lire et essayer de comprendre les contes traditionnels coréens en coréen, comme Heungbu et Nolbu ou Janghwa Hongryeon jeon, c’est très difficile ! Parce qu’il y a trop de mots anciens qu’on n’utilise plus. D’ailleurs ils ne sont pas utiles à mémoriser. C’est comme regarder un drama coréen historique. Vous serez noyés en cherchant les mots anciens dans un dictionnaire.

Voici un exemple. Regardez cette vidéo : Conte coréen traditionnel – Un tigre et une mémé qui fait de la soupe aux haricots rouges  (Activez le sous-titre en coréen pour lire le texte.)

Je lis un livre coréen de conte traditionnel

 

 

3/ Romans

 

Juste après avoir terminé le Hangeul, si vous êtes tellement enthousiastes pour le coréen et choisissez un roman, c’est un mauvais choix. Vous ne terminerez pas les trois premières pages. Les phrases sont trop longues et vous serez noyés dans l’océan du vocabulaire !

Si c’est un roman traduit en coréen, il faut bien le choisir. Car des fois les phrases sont moins naturelles par rapport aux livres des auteurs coréens.

 

 

Quels livres choisir ?

 

1/ Célèbre

Alors que choisir ? Retournons à vos premières lectures.

Je recommanderais des histoires ultra connues que vous connaissez déjà. Par exemple Aladin, Ali Baba et les 40 voleurs, Blanche-Neige et les 7 nains, La Belle au bois dormant, Cendrillon, les fables de Jean de La Fontaine, et le fameux le Petit Prince !!!

Ces histoires sont assez courtes et écrites en phrases bien constituées. Etant donné qu’elles sont tellement célèbres même en Corée du Sud, la traduction en coréen est aussi facilitée et naturelle. En plus comme vous connaissez déjà ce qui se passe dans ces histoires, vous pouvez suivre les livres beaucoup plus facilement que les précédents.

Par exemple mon premier livre en anglais était “Blanche-Neige et les 7 nains”. Je l’ai lu quand j’avais 8 ou 9 ans. Il n’y avait pas d’image. Je me souviens encore de sa couverture rouge. Beaucoup plus tard mon premier livre sérieux en français était “L’Etranger” d’Albert Camus. Le deuxième était “Le Petit Nicolas” de René Goscinny. J’ai bien ri. 🤣

 

2/ K-pop

Une autre proposition est de lire et traduire les textes des chansons que vous aimez. Une fois j’ai été étonnée de voir une élève chanter une rappe en coréen. En principe elle détestait chanter des chansons, surtout la mélodie. Voilà ! Trouvez une belle solution : travailler la lecture en coréen en écoutant la K-pop ! N’est-ce pas génial ?

 

3/ Le principe de 50%

Pour choisir le livre suivant, choississez un livre que vous comprenez la moitié au minimum. Si vous ne comprenz pas plus de 80%, ce n’est pas encore le bon moment de le lire.

 

4/ Conseils pour les intermédiaires

Quand vous êtes au niveau intermédiaire, je recommande vivement de commencer à lire des livres en coréen afin de progresser votre coréen. La lecture enrichit votre vocabulaire et aide à améliorer vos phrases en coréen. Si vous préparez le TOPIK ou le Baccalauréat avec l’option de langue vivante en coréen, c’est indispensable.

Choissez des bons livres pour vous. C’est une des choses essentielles que j’accompagne soigneusement pour mes élèves de la formation intensive.

Choissisez un livre du thème qui vous passionne. Si possible, évitez les livres traduits en coréen.

Si vous êtes fan de Harry Potter comme ma fille, vous connaissez déjà l’histoire par coeur, n’est-ce pas? Alors lisez Harry Porrter traduit en coréen. Même si le livre est épais, vous êtes super motivé pour le terminer !!!

Si vous avez terminé un manuel du niveau intermédiaire, je propose plutôt la littérature coréenne. Par exemple les romans ou les essais de SHIN Kyeong-sook, GONG Ji-young, LEE O-young, YI Mun-yol, HAN Gang, etc. Voici les titres en version originale.

신경숙 – 풍금이 있던 자리, 엄마를 부탁해

공지영 – 무소의 뿔처럼 혼자서 가라

이어령 – 흙 속에 저 바람 속에

이문열 – 추락하는 것은 날개가 있다

한강 – 채식주의자

 

Quel était votre premier livre en coréen ?

 

 

Un commentaire

  • Nathalie

    bonsoir,

    Ce serait possible d’avoir les références des livres , pour commander à notre librairie préférée.
    J’aimerais bien vouloir acquérir certains .
    Merci
    Cordialement
    Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *