fbpx
Patrimoine mondial de l'UNESCO près de Seoul, Gyeonggi - deux forteresses
La Corée

Patrimoine Mondial UNESCO Près de Séoul : Deux Forteresses

Suite aux deux patrimoines royaux à Séoul, aujourd’hui je vous emmène à deux forteresse à Gyeonggido. C’est la province près de Séoul et la plus peuplée de Corée du Sud. Ces forteresses, Namhansanseong et Hwaseong, sont exceptionnelles car elles sont classées comme patrimoines mondiaux de l’UNESCO.

D’abord, Namhansanseong est une forteresse historique qui a servi de refuge crucial lors des invasions et qui reflète l’ingéniosité militaire et la résilience de la dynastie Joseon. Ensuite, dirigeons-nous vers Suwon, la capitale de Gyeonggido. Nous allons découvrir la forteresse de Hwaseong. Elle est construite par Jeongjo, le 22e roi de la dynastie Joseon. Ces deux sites remarquables témoignent de la riche histoire et de la culture coréenne, offrant un aperçu unique de l’architecture militaire et des traditions de la dynastie Joseon.

  

Namhansanseong (남한산성)

 

Introduction

Située à environ 25 km au sud-est de Séoul, Namhansanseong est une forteresse inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Originellement construite sur le site de l’ancienne forteresse de Jujangseong (주장성) par le roi Munmu (문무왕) de Silla (신라) en 672, elle a été considérablement agrandie en 1626 sous le règne d’Injo (인조), le 16e roi de la dynastie Joseon. Cette forteresse servait de refuge pour la famille royale et les citoyens en temps de guerre, occupant une vaste région pouvant accueillir une ville entière.

Regardez l’extrait de film « Namhansanseong ».

Bande d’annonce de film « Namhansanseong » en VO avec un sous-titrage en anglais

(Titre en français : « La Forteresse » 👇)

Vous pouvez le regarder sur Amazon Prime sous le titre « The Fortress »

Contexte Historique et Construction

L’Évolution de la Forteresse

Namhansanseong a été construite en utilisant le terrain accidenté des montagnes avoisinantes, avec une altitude moyenne de 480 mètres. La forteresse, longue de 12 km, est divisée en quatre zones de défense principales : est (Gwangju), ouest (Ganghwa), sud (Suwon) et nord (Kaesong). Cette division stratégique permettait une défense optimale contre les envahisseurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

(Namhansanseong – Source d’imagess :  la mairie de Gwangju de Gyeonggido)

Un Refuge Royal et un Centre de Résistance

Namhansanseong a joué un rôle crucial dans la défense de la Corée pendant les invasions, notamment lors de l’invasion mandchoue en 1636, en offrant un refuge stratégique et sécurisé pour la cour royale et les citoyens. Servant de capitale temporaire en temps de guerre, la forteresse comprenait des installations complètes telles que des temples, des villages et des palais temporaires pour le roi. Le palais temporaire (행궁, Haenggung) comprenait 73 pièces principales et 154 pièces secondaires, totalisant 227 pièces, fournissant un abri substantiel pour la famille royale et l’administration.

Les installations comprenaient également 80 puits et 45 sources, assurant une alimentation en eau suffisante pour les résidents. L’une des structures les plus notables est le Suoeocheong (수어청), un bâtiment en bois à deux étages utilisé pour la surveillance et la défense, offrant une vue panoramique sur Séoul et les environs jusqu’à Yangpyeong.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Valeur Universelle Exceptionnelle

La construction de Namhansanseong illustre l’ingéniosité militaire coréenne, combinant des techniques avancées de fortification et une utilisation efficace du terrain. Influencée par les échanges culturels et technologiques entre la Corée, le Japon et la Chine du 16ème au 18ème siècle, la forteresse intègre des éléments européens comme les armes à feu. Ces échanges ont enrichi les compétences de construction, améliorant ainsi la résilience et l’efficacité défensive de la forteresse, tout en reflétant l’évolution des fortifications face aux avancées militaires internationales.

 

Un Héritage Vivant

Namhansanseong n’est pas seulement un site historique, mais un héritage vivant où les habitants continuent de vivre et d’interagir avec leur environnement historique. En 1954, il a été désigné comme le premier parc national de Corée du Sud, et en 1971, il est devenu un parc provincial, entraînant une gestion plus systématique et des efforts de restauration considérables.

Les routes locales traversant Namhansanseong ont été pavées et facilitent l’accès et le tourisme. Des efforts de conservation ont été entrepris pour restaurer et maintenir les structures historiques, et un musée a été construit pour exposer les artefacts et l’histoire de la forteresse.

Maintenant, descendons vers le sud-ouest et allons à Suwon, la capitale du Gyeonggi-do.

 

Forteresse de Hwaseong (수원 화성 ou 수원성)

Patrimoine Mondial UNESCO à Suwon - Rempart jaune de la Fortresse de Hwaseong sous le ciel rose
Rempart de Hwaseong au crépuscule (Source de l’image : Suwon Cultural Center)

 

Contexte Historique

Jeongjo & JEONG Yak-yong

Le Hwaseong signifie la forteresse décorée ou la belle forteresse. On ne peut pas présenter cette forteresse magnifique sans mentionner deux grands hommes : le roi Jeongjo et JEONG Yak-yong. Jeongjo voulait rendre hommage à son père tragiquement décédé. Grâce à Jeong Yak-yong, ce projet ambitieux a été réalisé en un temps incroyablement court.

 

Patrimoine Mondial UNESCO près de Séoul - Forteresse Suwon Hwaseong

Paldalmun de Hwaseong

Patrimoine Mondial UNESCO à Suwon, près de Séoul - perspective de la Forteresse Suwon Hwaseong
Hwaheungmun de Hwaseong

 

Patrimoine Mondial UNESCO à Suwon, près de Séoul - Forteresse Hwaseong en hiver
Rempart de Hwaseong sous la neige

 

Piété Filiale du Roi

Jeongjo, le vingt-deuxième roi de dynastie Joseon, est profondément affecté par la mort tragique de son père, le prince Sado (사도세자). Il ressentait une profonde tristesse et une grande nostalgie pour lui. A la cérémonie d’accession au trône, il a déclaré : « Je suis le fils du Prince Soda ! » Ensuite, peu après, il changé le titre posthume de son père en « Prince Jangheon (장헌세자) » et a construit le sanctuaire Gyeongmogung (경모궁) à côté du palais Changgyeonggung pour honorer son père. Suite à une recherche, il a décidé de déplacer la tombe de son père vers un endroit meilleur : au mont Hwasan (화산) à Suwon. Hwasan signifie la montagne de fleurs.

En plus de sa piété filiale, Jeongjo avait une grande affection pour son peuple. Il voulait créer une ville modèle où les citoyens pourraient prospérer en paix et en sécurité. La construction de Hwaseong reflétait cette ambition de fournir un refuge sûr et un centre prospère pour ses sujets. Donc le roi a également déplacé le siège administratif de Suwon au pied du mont Paldal (팔달산) et a construit cette forteresse de Hwaseong.

 

Inventions d’un Génie

Pour réaliser ce projet, Jeongjo avait besoin d’un ingénieur de construction. Il a fait appel à Jeong Yak-yong, un érudit jeune et brillant. Ce dernier a combiné ses nouvelles connaissances approfondies des techniques de construction orientales et occidentales pour concevoir le rêve du roi.

En janvier 1794, la construction a commencé. Compte tenu de l’ampleur du projet, qui nécessitait le déplacement de 180 000 pierres, les travaux étaient censés durer dix ans. Mais, en excluant la période de suspension des travaux, Jeong Yak-yong l’a achevé en seulement 28 mois en excluant la période de suspension des travaux ! C’est un record miraculeux pour l’époque.

Cela a été rendu possible grâce aux inventions de Jeong Yak-yong. Ses outils innovants comme le geojunggi (거중기) et le nokro (녹로, treuil) étaient très pratiques pour déplacer et assembler les énormes blocs de pierre. Surtout, son geojunggi était extraodinaire. La machine de Jeong pouvait soulever des charges plus de 60 fois plus lourdes, tandis qu’un outil similaire en Chine ne pouvait porter que 4 fois plus.

Forteresse Exceptionnelle

La Beauté est une Force

Ainsi, la forteresse de Hwaseong est un symbole de l’ingéniosité et de la détermination du roi Jeongjo. Sa vision de créer une structure magnifique et fonctionnelle a non seulement transformé Suwon, mais a également laissé un héritage durable pour les générations futures.

Voici un bon exemple de la vision à long terme du roi Jeongjo. Lorsqu’il construisait la forteresse de Hwaseong, ses ministres lui disaient : « Une forteresse doit seulement être solide, pourquoi la rendre belle ? ». À cela, Jeongjo répondit :

« Imbéciles ! Ce qui est beau est fort. La beauté est une force ! ».

 

Valeurs de Hwaseong

D’un côté, la forteresse de Hwaseong a eu un impact profond sur le développement urbain de Suwon. Elle a transformé la ville en un centre administratif et militaire important. En plus, elle a contribué à l’essor économique de la région, attirant des commerçants et des artisans, et stimulant ainsi l’économie locale.

De l’autre côté, Hwaseong a été conçue avec des techniques militaires avancées, intégrant des éléments de défense sophistiqués. Les portes fortifiées, les tours de guet, et les bastions ont grandement amélioré les capacités défensives de la ville. La forteresse a servi de modèle pour d’autres fortifications en Corée et a démontré l’ingéniosité militaire et l’innovation technique de l’époque.

 

Suwon Hwaseong d’Aujourd’hui

 

Valeur Actuelle

Maintenant, grâce à la prévoyance du roi bienveillant, Hwaseong attire des visiteurs tout au long de l’année. En 1997, la forteresse de Hwaseong a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son importance architecturale et historique. Elle est un témoignage des avancées en urbanisme et en architecture de la fin de la période Joseon, démontrant les compétences et la vision du roi Jeongjo. Elle représente un exemple exceptionnel de fortification intégrant des techniques militaires et des éléments esthétiques. Aujourd’hui, Hwaseong est une attraction touristique majeure, permettant aux visiteurs de découvrir l’histoire et la culture de la dynastie Joseon. En se promenant dans les allées de Hwaseong, les gens sont transportés à l’époque de la dynastie Joseon et découvrent l’histoire et la culture de cette période fascinante. La forteresse offre également une vue imprenable sur la ville de Suwon, permettant aux visiteurs de comprendre l’importance stratégique de son emplacement.

 

Cérémonie Quotidienne

Je vous conseille d’assister à la cérémonie spectaculaire Muye24gi (무예24기, voir la vidéo ci-dessous). Il a lieu tous les jours, sauf le lundi, à 11 heures devant la porte principale de Hwaseong Haenggung, appelée Sinpungnu (신풍루).

Le Muye24gi comprend 24 techniques martiales présentées dans le manuel « Muye Dobo Tongji (무예도보통지) » complété à l’époque de Jeongjo. Pendant le spectacle, des acteurs déguisés en roi Jeongjo et en reine Hong Hyegyeong (혜경궁 홍씨) interagissent avec le public, serrant la main et prenant des photos souvenirs. Je suis sûre que vous apprécierez.

Muye24gi

Conclusion

Visiter Namhansanseong et Hwaseong permet non seulement de découvrir des pages importantes de l’histoire de la Corée, mais aussi d’apprécier la beauté et la fonctionnalité de structures qui ont su traverser les siècles.

La perspicacité du roi, reflétée dans sa déclaration « la beauté est une force », continue de résonner aujourd’hui, sans oublier sa sincérité et l’excellence de son savant.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *