K-food,  La Corée

Chuseok, la plus grande fête en Corée du Sud

Le jour de l’an lunaire et la fête de la moisson sont les deux plus grandes fêtes de l’année en Corée. Ils sont respectivement le premier janvier et le 15 août en calendrier lunaire. Le premier s’appelle 설 Seol et le second, 추석 Chuseok ou 한가위 Hangaoui. Comme c’est calculé à partir du mouvement de la Lune, les dates changent chaque année. En 2014, Chuseok tombe le 8 septembre et en 2015, le 27 septembre. Cette année en 2019 ça tombe par hasard le vendredi 13 septembre !

 

Plusieurs noms de Chuseok

 

La fête de la moisson a plusieurs appellations en coréen : 추석 Chuseok, 한가위 Hangaoui, 중추절 Jungchujeol ou 가배 Gabae. Chuseok et Jungchujeol sont en sino-coréen and Hangaoui et Gabae, en coréen natif. Personnellement je préfère Hangaoui parce que la prononciation est douce et ça me donne l’impression d’être pleine comme la pleine lune. Et vous, quelle appellation vous plait le mieux ?

Chuseok signifie le soir de l’automne. Han de Hangaoui, grand. J’ai déjà expliqué Han dans l’article: “que visiter à Séoul, la capitale historique de 600 ans?” Gaoui signifie le milieu en ancien coréen. Donc Hangaoui, le plein milieu. Jungchujeol veut dire également le jour au milieu de l’automne. Enfin Gabae est un autre moyen d’écriture ancienne (이두 Idu) de Gaoui. Maintenant « gaoui » signifie les ciseaux.

Ainsi Hangaoui est considéré comme le jour du milieu de l’automne. C’est n’est pas que le jour d’abondance mais aussi le jour de remerciement aux ancêtres et de partage en famille afin de fêter la première récolte de l’année.

Toute la famille fabrique ensemble le Songpyeon. (Photo. Flikr – ClubCapetown)

Chuseok et trois jours fériés

 

Chuseok est une des deux grandes fêtes nationales et traditionnelles de l’année pour les coréens. Pour fêter Chuseok, un jour férié ne suffit pas. Il faut au moins trois jours pour les retrouvailles familiales.

Les français aussi fêtent le jour de l’an et Noël pendant plusieurs jours ou une semaine. Puisque vous avez besoin de temps pour aller voir tous les membres de famille. C’est pareil en Corée du Sud.

Quand vous voyagez en Corée du Sud, n’espérez pas vous déplacer sur de longues distances pendant ces deux périodes, particulièrement la veille et le lendemain des deux jours. D’ailleurs au Chuseok c’est pire que le jour de l’an lunaire. Parce que certains coréens se satisfont par fêter le jour de l’an solaire. A cause du grand déplacement au niveau national, les autoroutes sont bouchées. Les billets de train, de bus ou d’avion sont complets depuis bien à l’avance. C’est phénoménal.

Selon l’actualité coréenne à la TV, cette année 3.3M personnes se déplacent pour le Chuseok. Regardez la vue du ciel diffusée avant hier sur KBS News.

 

Que manger au Chuseok ?

 

Il y a deux nourritures spéciales du Chuseok : 송편 Songpyeon et 토란국 Toranguk.

Songpyeon est le gâteau de riz de la première récolte et cuit avec des aiguilles de pin. (Voir la photo de couverture) D’ailleurs Song signifie le pin. Les aiguilles de pin donnent le parfum du pin et la forme des aiguilles aux gâteaux. Elles les empêchent de coller l’un à l’autre. Surtout elles font conserver longtemps. C’était intelligent à l’époque avant l’invention du frigo.

A l’intérieur on met d’haricots noirs, du sucre ou de graines de sésame. Chaque année je fabrique le Songpyeon à la maison avec mes enfants. Nous nous sommes amusés de créer le Sonpyeon de forme originale : de canard, de citrouilles, de fleurs, de cœur et de dinosaure. Quant aux aiguilles de pin, j’en ai trouvé près de chez moi.

Pour colorer le gâteau de riz en vert, en général on ajoute de la poudre d’armoise. J’ai ajouté de la poudre de cactus pour faire Songpyeon rose et du curcuma pour le Songpyeon jaune. Voici l’image ci-dessous au milieu.

Toranguk est la soupe de taro. Le Taro ressemble à la pomme de terre. Mais à l’intérieur il est tout blanc et visqueux comme la bardane.

Que faire au Chuseok ?

Un de mes Hanboks

Quand j’étais petite, au Seol ou au Chuseok j’ai porté le Hanbok. Je ressemblais à une poupée orientale.

Tous les membres de ma famille s’habillaient en 한복 Hanbok et nous allions voir oncles, tantes, mamie ou papy. Comme toute ma famille habitait à Séoul, nous n’avions pas de difficulté pour les retrouvailles. En plus la ville était bien évacuée.

Grâce à la première récolte nous avons partagé une nourriture abondante en famille et avec nos voisins. Comme l’ambiance y est tellement agréable, il y a un dicton en coréen : « ni plus, ni moins, sois toujours comme Hangaoui tout au long de l’année ».

Juste avant de consommer les fruits et les nourritures de la première récolte, nous remercions nos ancêtres. On appelle cette cérémonie familiale 차례 Charye. Nous taillons également les herbes sur leurs tombes.

La table de Charye au Chuseok

 

Ganggangsullae

 

Les moments les plus amusants de la fête sont sans doute quand on joue ensemble. Il y a plusieurs jeux traditionnels collectifs au Chuseok : 소싸움 la bataille de bœuf, 닭싸움 la bataille de coq, 거북놀이 le jeu de torture, 씨름 Ssireum, 달맞이 l’accueil de la lune, 줄다리기 la lutte à la corde et le fameux 강강술래 Ganggangsullae !

Le Ganggangsullae est une danse collective des femmes sous la pleine lune en chantant et en faisant des ronds en se tenant la main dans la main. Originaire du sud ouest de la Corée, le Ganggangsullaie a été enregistré sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité à l’UNESCO en 2009.

Maintenant étant donné que ce sont des jeux basés sur la société agriculturale, comme la société est de plus en plus urbanisée, ils ont presque disparu dans les grandes villes comme Séoul. Pourtant ça se fait encore dans les campagnes. Si vous trouvez un événement coréen spécialement conçu pour le Chuseok dans votre région, allez le voir et participez aux jeux.

A la nuit du Chuseok, les coréens font un voeu à la pleine lune. Si vous en avez un, ne ratez pas cette nuit. 😉

Cliquez ici pour regarder des photos d’archives en noir et blanc sur le Chuseok.

Faites votre vœu à la pleine lune du Chuseok.
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.