K-food

Aliments végétaux coréens étranges ! WoW !

Suite aux aliments d’origine animale excentriques « made in Korea », aujourd’hui nous allons découvrir des aliments végétaux coréens que vous n’avez jamais vus, ni entendu, de votre vie. En général les coréens mangent beaucoup de légumes au niveau de la quantité mais aussi au niveau de la variété. Je pense que c’est pourquoi les coréens sont minces ? 😉 Si, si ! Regardez mon ancien article : “la vérité sur 9 clichés sur les coréens”.

Pourquoi les coréens ont et mangent beaucoup de légumes ? Je pense que, tout d’abord, c’est parce que le prix de la viande rouge est très élevé en Corée du Sud. Notamment du bœuf.

Par exemple 100g de cote du bœuf coûte 9 000 wons. En euro, ça correspond à 67€ par kg. Il est deux fois et demi plus cher qu’en France. Alors le bœuf est plutôt réservé pour les jours spéciaux. Maintenant comprenez-vous pourquoi les coréens mangent du chien ? De toute façon manger du bœuf est un des facteurs les plus néfastes pour l’environnement.

Ensuite étant donné que 70% du territoire de la Corée est de la montagne, historiquement les coréens y ont abondamment trouvé des nourritures. Je ne parle pas des ours ou des sangliers mais plutôt des aliments qui ont des feuilles, qui ne bougent pas et qui sont verts.

Entrons dans le monde végétal et découvrons une toute petite partie des plantes que les coréens consomment habituellement et que les français n’imaginent même pas !

 

1/ La Fougère 고사리

 

La fougère sur la table quotidienne en Corée du Sud

Sans doute la fougère est un des meilleurs aliments végétaux coréens que vous n’avez jamais vus, ni entendus, ni imaginé de manger ! Elle est une plante préhistorique et pousse partout dans le monde entier. Si vous connaissez un peu les plantes, vous serez choqués que les coréens en mangent.

Selon la connaissance des occidentaux, elle est de la catégorie des plantes toxiques et donc non comestibles. Mais comment les coréenne la mangent-ils ? Ont-ils une résistance génétique contre le poison ? Non ! Nos ancêtres savaient que le poison dans la fougère était soluble. C’est un mystère pour moi de savoir comment ils l’ont su sans analyser les molécules dans un laboratoire scientifique.

On ramasse des jeunes pousses de fougère, on les sèche pour les stocker tout au long de l’année, comme on fait pour plusieurs autres plantes comestibles et certains fruits. Avant de les consommer, on les trempe dans l’eau. Pendant le trempage, le poison se dilue dans l’eau. En plus pendant la cuisson qui est brève dans l’eau bouillante, il est complètement détruit.

Après la cuisson, on l’assaisonne. J’adore la texture et le parfum de fougère dans la bouche. Ce plat est un des aliments principaux du jour de Jesa. Le Jesa est la cérémonie des coréens pour les ancêtres.

 

2/ La racine de campanule 도라지

 

Les fleurs de campanule

Les fleurs de campanule sont belles. Mais avez-vous une fois imaginé de manger ses racines ? D’ailleurs c’est bon pour la santé.

La racine de campanule aussi est un des aliments principaux sur la table de Jesa.  Elle se trouve facilement dans des supermarchés ou des marchés. En Corée du Sud la plupart des marchés est permanente.

Sans sauce piquante! 😉

Apparemment elle ressemble à la racine de pissenlit. C’est amer comme la racine de pissenlit. MAIS si vous la trempez dans l’eau avec du bicarbonate de soude, ce ne sera plus amère. 😉

On en mange cru avec de la sauce piquante ou sans. Ceci aussi est un des 반찬 Banchans quotidiens en Corée. Moi, je l’adore surtout avec de la sauce de piment ! Le mariage magnifique de deux goûts : amer et piquant !!!

  • La propriété : La racine de campanule est également une plante médicinale. Elle est excellente pour la bronchite ou l’asthme.

 

 

3/ Capselle bourse-à-pasteur 냉이

 

Capselle bourse-à-pasteur

J’entends votre « QUOI ??? ». On l’appelle simplement Naeng-i en coréen. C’est une des plantes printanières que j’adore et qui me rend nostalgique à chaque printemps.

Au printemps en Corée on peut trouver plein de plantes qui ont le goût amer comme celle-ci, 쑥 l’armoise, ou 씀바귀 Ixeris dentata. J’entends encore votre deuxième “QUOI???”. [email protected]@!!

Il est malheureusement considérée comme une mauvaise plante en France. Mais elle est mangeable en Corée du Sud. Ses graines, ses feuilles et sa racine sont tous comestibles voire médicinales. En réalité les mauvaises plantes n’existent pas. Seulement nous ne les connaissons pas assez.

  • La propriété : La capselle bourse-à-pasteur est riche en vitamine B1 et vitamine C.

 

4/ Des glands 도토리

 

Muk 묵 est un des aliments végétaux coréens inédits.

 

En France les glands sont réservés aux écureuils. Mais en Corée, ils les partagent avec nous. 🙂 Autrefois ils ont été la denrée qui a permis de surmonter les périodes de famine. Aujourd’hui, non, on en mange pour le plaisir.

Pour éliminer le tanin, qui donne le goût âpre, on les trempe dans l’eau 4 ou 5 jours en changeant régulièrement l’eau. Il faut avoir une grande patience! Après les avoir moulinés, on les chauffe et malaxe jusqu’à ce qu’ils deviennent gluants.

En refroidissant, ils deviennent exactement comme un flanc. Mais le goût est totalement différent. Ce n’est ni salé, ni sucré. C’est insipide. On en mange avec de la sauce à base de sauce de soja. Cet aliment s’appelle 묵 Muk en coréen. Il est 100% des glands et rien d’autre.

Aujourd’hui afin de faciliter le processus de préparation, la farine de glands se vend dans les supermarchés.

Par ailleurs il est strictement interdit en Corée du Sud d’en ramasser dans la montagne ou le parc naturel. C’est pour laisser la nourriture aux animaux sauvages.

Il y a aussi du Muk fait avec des haricots mungo : 청포묵 Cheongpomuk. Sa couleur est comme du lait mélangé à de l’eau.  C’est toujours insipide.

  • La propriété : Ils sont excellents pour éliminer les métaux lourds comme l’Uranium, le Mercure ou le Cadmium.

 

5/ La racine de lotus 연근

La racine de lotus découpée en lamelle

Certainement vous n’avez jamais vu la racine de lotus. Moi, non plus sous l’eau mais oui, uniquement sur la table.  Je ne sais absolument pas comment nos ancêtres ont eu l’idée de récupérer la racine de lotus et de la manger ! Le monde des aliments végétaux coréens est tellement grand, n’est-ce pas?

Sa section est jolie avec des trous comme le Gruyère. Il n’a pas tellement de goût. La texture est légèrement croquante. Les coréens la coupe en lamelle et la cuisent avec de la sauce de soja. Ils l’assaisonnent avec du sirop de riz et la décorent avec des graines de sésame. C’est un des Banchans populaires en Corée du Sud.

  • La propriété : La racine de lotus est riche en vitamine B12, vitamine C et fer.

 

6/ La pousse de bambou

 

La pousse de bambou de 30 cm de longueur

C’est le dernier aliment végétal coréen étrange que je présente aujourd’hui. Le bambou pousse après avoir passé 4 ou 5 ans sous le sol. Pour manger ses pousses, il faut le couper avant qu’il dépasse 30 cm. Sinon, c’est dur. Après l’avoir cuit dans l’eau bouillante, on en mange avec des sauces, soit avec la sauce de soja, soit avec la sauce de piment. Quand on le mâche, c’est comme un champignon cru. Il n’a pas tellement de goût.

Quand j’étais en Corée, j’en mangeais habituellement de la taille d’une main. Cette année j’ai vu pour la première fois de ma vie de la pousse de bambou de 30 cm de longueur. Un ami qui est devenu un moine l’a cuisinée lors de ma visite à Geojedo, une île au sud de la Corée du Sud. Dans son jardin derrière il n’a que ramassé des feuilles d’arbres, des herbes, et des plantes pour nous inviter, ma fille et moi. C’est ça, la table de coréens fraîche !

 

Oh là là… J’ai de l’eau dans la bouche. Mon article vous a aidé un peu à découvrir des aliments végétaux coréens ? Si cela vous a plu, merci de laisser un commentaire sous l’article et de le partager autour de vous afin de faire connaître la culture culinaire du Pays du Matin calme. J’espère avoir une autre occasion de vous présenter plein d’autres végétaux qui sont comestibles en Corée. A bientôt ! 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 commentaires

  • Camille

    Je suis étonné par le flan à base de glands ! J’aimErais bien tester… Merci Maya pour cette découverte ! Je connaissais déjà les deux derniers (et je suis très friande des racines de lotus) mais les premiers me donnent envie de tester !

    • Maya

      Merci beaucoup, Camille ! Tu peux peut-être trouver Muk dans des restaurants coréens à Paris. Pourtant appelle-les et vérifie avant de te déplacer. 🙂

  • florence filatriau

    miam que ça m’a l’air bon tout cela. Je mange des végétaux dont tu as parlé mais pas les autres. Et toi tu cuisines ces végétaux?

  • Sandrine

    J’adore tellement les racines de Lotus. 😍 Mais je n’en trouve pas dans les supermarchés chez moi.
    Je suis végétarienne ton article m’a énormément plu. J’ai trouvé étonnant que nos plantes dites mauvaises soient mangeable finalement. Hâte de les goûter.

  • NATHALIE

    Bonjour Maya,
    J’irai goûter les fougères dans un restaurant ça me donne trop envie. Pour la farine de glands, en France, pendant les temps de famine, les gens utilisaient beaucoup la châtaigne, je suis à peu près sûre que le gland était lui aussi mangé. Sinon, le reste j’ai déjà goûté. Est-ce que vous utilisez aussi la fleur de lys séchée dans vos plats comme au Vietnam ?
    Bonne journée

  • Julia

    Article très intéressant !
    On mange aussi des jeunes pousses de fougères au Québec, appelées “Têtes de Violon”, on les fait bouillir 3 min dans deux eaux différentes (donc deux fois pour éviter qu’elles soient toxiques) 😉
    Par contre, les “glands”, s’agit il de pignons ou un style de noix?
    Les racines de lotus et les pousses de bambou, bien préparées, c’est délicieux ! Ca donne envie de faire une dégustation !

    • Yune

      Super article par contre en Corée j’ai eu beaucoup de mal a trouver des légumes et quand j’en ai trouvé c’était très cher et encore pire pour les fruits…
      Dans les restos pas de legumes..
      Les coréens que je connais n’en mange quasiment pas.
      Donc ma question comment manger des légumes en Corée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.