fbpx
K-food,  La Corée

Squid Game, que signifient les jeux ?

« Squid Game », des jeux d’enfants coréens conquièrent le monde

 

Vous avez certainement joué à « 1, 2, 3, Soleil ». Au lieu de retourner aux poulaillers, si vous mourriez immédiatement sur place ? C’est la situation réelle de « Squid Game », la série originale de Netflix « made in Korea ». Et le dernier gagnant touche 45,6 millions wons.

 

Depuis sa sortie, le 17 septembre 2021, la vague coréenne de « Squid Game » est phénoménale. Au bout de quatre jours, le 21 septembre, elle est devenue le numéro 1 aux Etats-Unis et dans 22 pays. Trois jours plus tard, le numéro 1 dans tous les pays où il y a l’accès à Netflix !

Aucune série non-anglophone n’a gagné une plus grande audience aux Etats-Unis. En plus c’est la première fois en Inde qu’une série sans dance collective finale a séduit l’audience nationale. Même en Chine qui n’autorise pas Netflix, le téléchargement illégal de « Squid Game » a dépassé la totalité de vue de cette série dans tous les autres pays du monde. Etant donné ce phénomène inédit, tous les medias majeurs en parlent.

« Squid Game » : la noirceur coréenne, version Netflix, envahit la planète, Le Monde (30/09/2021)

Squid Game, la série phénomène qui démontre la puissance de Netflix, Le Figaro (05/10/2021)

‘Squid Game’ is No. 1 on Netflix and South Koreans are using the survival drama to talk about inequality, The Washington Post (02/10/2021)

Squid Game : the hellish horrorshow taking the whole world by stome, The Guardian (28/09/21)

 

Souvenirs réssuscités

 

Cette série gore m’évoque des souvenirs d’enfance dans plusieurs dimensions : la musique, les jeux et la décoration de la scène du jeu de billes. En fait le réalisateur HWANG Dong-hyeok et moi sommes dans la même tranche d’âge et avons grandi à Séoul. Bien évidemment j’ai joué à des jeux de cette série dans ma jeunesse. D’ailleurs sa ville natale est Ssangmundong où habite SEONG Gi-hoon, le héro de « Squid Game » : 47 ans, sans emploi et le 456e participant aux jeux de survie à cause de dettes intenables. HWANG a également grandit avec sa mère qui a vendu des légumes au marché.

Parmi les six jeux de « Squid Game », j’ai envie de vous donner des explications sur certains jeux afin de mieux apprécier la série coréenne qui bourleversent le monde. Car le sous-titre ou le doublage ne transfèrent pas tout. Je vous rassure qu’il n’y pas de spoiler dans cet article.

 

Qu’est-ce que « Squid Game » ?

 

Squid Game, dont le titre original est « 오징어 게임 (Ojing-eo Kké-im)», est un jeu d’enfants coréen, 오징어 놀이 (jeu du calmar), qui ne ressemble à aucun jeu français. Ce drôle de titre vient du dessin au sol pour faire le jeu. (Voir l’image ci-dessous)

Honnêtement je n’ai pas de souvenir d’avoir joué à ce jeu. Je crois que parce que c’était un jeu de garçon. Les filles n’ont jamais fait des jeux qui risquent de déchirer les vêtements. ^^;

Schéma de jeu du calmar

 

 

1. 무궁화꽃이 피었습니다 (Moogunghwakochi pieossmnida)

 

Hibiscus

Le premier jeu « Moogunghwakochi pieossmnida ».

Les règles de ce jeu sont exactement pareilles à « 1, 2, 3, Soleil » en France, « 1, 2, 3, Piano » en Belgique, « Bleu, Blanc, Rouge » au Quebec, « un, deux trois, aubergine ! » en Roumanie ou « un, deux, trois, congelé » au Mexique. C’est un jeu d’enfant répandu au monde.

Par contre la version coréenne « 무궁화꽃이 피었습니다! » signifie QUELQUE chose : « l’hibiscus a fleuri ». (Voir l’image à gauche) Savez-vous que l’hibiscus est la fleur nationale de la Corée du Sud ? Connaissez-vous d’autres pays où les enfants citent leur fleur nationale en jouant ? En fait ce jeu date de la colonisation japonaise.

 

NAMGUNG Uk

En 1935, NAMGOONG Uk (남궁억), éducateur, militant d’indépendance de la Corée, compositeur et lyriste, a été libéré d’une prison à l’âge de 71 ans. Dans la rue il voyait des enfants jouer à un jeu japonais « darumasanga goronda (だるまさんが轉んだ) » qui veut dire que « un culbuto est tombé ».

Au lieu de leur interdire d’y jouer, il a fait changer les paroles de ce jeu : 무궁화꽃이 피었습니다 (les fleurs de Corée ont éclos). Les enfants continuèrent à jouer sans vraiment se rendre compte du sens des paroles, pleines d’espoir pour l’indépendance du pays.

En 1939 M. NAMGOONG est décédé à cause d’une maladie due aux tortures qu’il a eue dans la prison par la police japonaise. Il a créé des centaines de chansons et de poèmes sur l’hibiscus.

Six ans plus tard, les paroles du jeu d’enfant se sont réalisées : la Corée a retrouvé sa souveraineté le 15 août 1945. Et le jeu « 무궁화꽃이 피었습니다 » est resté jusqu’à maintenant.

Young-yi et Cheolsoo

Par ailleurs, la poupée géante représente Young-yi (영이) qui est aussi connue que Martine en France. Young-yi (영이, une fille) et Cheolsoo (철수, un garçon) étaient deux personnages principaux dans les manuels nationaux de la Corée du Sud des années 1970. Quelle nostalgie !

 

 

La poupée géante de « Squid Game » qui crie « 무궁화꽃이 피었습니다 »

 

L’article similaire : Jour du Mouvement d’Indépendance (Samijeol) – le 1er mars

 

 

2. 달고나 (Dalgona)

 

Ça m’a fait sourire que les Dalgona apparaissent dans « Squid Game » car c’est vraiment un des meilleurs souvenirs de mon enfance ! Devant une école, il y avait un vendeur de Dalgona. En fait Dolgona signifie « que c’est sucré ! ». En sortant de l’école, nous passions du temps avec lui en espérant gagner un Dalgona supplémentaire. Si on réussissait à détacher la forme, sans limite de temps, on pouvait en gagner un gratuit. Je me souviens que j’en ai remporté trois d’affilée ! haha ! Je me sentais navrée de rester plus ; je ne voulais pas le ruiner. Ce jeu nécessite beaucoup de concentration, aussi grande que pour les mathématiques !

La composition de Dalgona est toute simple : du sucre et du bicarbonate de sodium. Vous pouvez en faire à la maison avec des moules à biscuits.

 

Dalgona

Articles similaires :

3 aliments à absolument manger en été en Corée

4 aliments coréens excentriques pouah !

 

 

3. 딱지 (Ttakji)

 

Ah ! Le Ttakji est un des jeux traditionnels coréens les plus connus chez les garçons avec le Jegui (제기) et la toupie. Ils voulaient gagner le plus de Ttakji ou de billes du quartier. J’en faisais souvent avec mon grand frère.

Au début de « Squid Game », un bel homme bien habillé, joué par Gong You mon prince, propose ce jeu à Gihoon sur le quai du métro. Il lui propose « si vous gagnez, je vous donne 100 000 wons. Si je gagne, c’est à vous de me les donner. Si vous n’avez pas cet argent, utilisez votre corps pour payer». Quelle gifle !

Il y a des Ttakji confectionnés industriellement sous des formes différentes, en papier ou en plastique. Mais le vrai moment joyeux est la fabrication par soi-même. On peut en faire avec une bande de papier ou deux. Il y a deux façons de le fabriquer. En plus, on peut utiliser des papiers journaux ou des cartons de briques de lait. C’est un bon moyen pour recycler des papiers. 😊

Voici le secret du meilleur Ttakji : il doit être assez épais et lourd pour faire rebondir et tourner celui du partenaire, et ne pas pivoter quand le partenaire tape le sien sur le mien.

Ttakji

 

4. 깍두기 (Kkakdoogui)

 

Kkakdoogui ou Kkakdugi

Kkakdoogui ou Kkakdugi signifie littéralement le Kimchi de radis blanc en cube sans feuille. Je précise le mieux possible car il y a plus de 360 Kimchis en Corée.

Par ailleurs dans le monde des jeux coréen, Kkakdoogui est la personne qui n’appartient à aucun groupe et qui joue tout le temps sans mort.

Pour vous aider à mieux comprendre, imaginons qu’il y a un nombre de personnes impair. Avant de diviser en deux groupes, on désigne une personne comme un Kkakdoogui. Normalement c’est la plus faible ou la plus jeune.

Le Kkakdoogui ne meurt jamais et peut jouer pour l’un et l’autre aussi. Ainsi, le Kkakdoogui n’a aucun effet sur le résultat de jeu mais peut s’amuser comme tout le monde. C’est un concept solidaire des coréens pour les moins doués et l’entièreté du groupe.

Article similaire : Recette familiale du Kimchi végan 

 

Est-ce que ce posting vous a intéressé ? Voulez-vous apprendre comment fabriquer le Dolgona et le Ttakji à la maison ? Si oui, merci de laisser votre commentaire. Je suis curieuse de savoir que vous pensez des jeux coréens et de « Squid Game ».

9 commentaires

  • Jessica

    안녕하세요 마야,
    Comme toujours c’est un plaisir de lire vos articles qui nous font découvrir la Corée et sa culture un peu plus. Je viens tout juste de commencer la série donc cela va m’aider à comprendre les règles de certains jeux, merci pour les explications.
    A bientôt
    Jessica

  • Gosch

    Bonjour Maya,

    Merci pour ces précisions qui nous permet d’en savoir plus sur la Corée du Sud.
    Mais je me demande comment se jouait le jeu du pont (avec les plaques de verre) dans la version réelle pour enfants…
    Bonne continuation poir tout ce que tu entreprends (blog, formations…)
    Je vais reprendre ton cahier sur l’apprentissage du Hangueul pendant les vacances de la Toussaint ( la rentrée a été très mouvementée).
    Stéphanie

    • Amghar

      Bonjour Maya

      Votre article m’a mis mieux dans le bain de Squid Game . Concernant la série je suis restée hebahie devant sa force et son influence comme un enfant qui serait déterminé à apprendre les règles du jeu pour les appliquer par ailleurs votre jeu de la fleur m’a donné la chaire de poule par sa signification merci beaucoup Maya

  • Clémentine

    Bonjour Maya ,
    J’aime lire tes articles qui nous explique la culture Coréenne de façon plus véridique que dans les dramas ! J’ai regardé le début de squid game et j’ai abandonné, je trouvais cela trop dur , je réessaierai peut être. Dans les dramas les employeurs coréens sont très violents avec leurs employés cela reflète t’il la réalité ou est ce carrément exagéré ?la chirurgie esthétique est elle si courante en Corée où est ce seulement les jeunes acteurs et actrices ? Merci pour tes articles
    Clémentine

  • Agnès

    Merci pour cet article. j’aimerais beaucoup voir à quoi ressemblaient les livres de lecture avec les 2 personnages. Peux tu nous mettre un lien ? j’ai cherché sur internet mais pas trouvé.

  • Nadège

    Bonjour Maya,

    Pour ma part, je ne regarde pas Squid Game (en tout cas, pour le moment) mais merci beaucoup pour les explications sur les jeux d’enfants et tes souvenirs et oui oui oui, si tu pouvais nous donner la recette des Dalgona, je serais partante en ce qui me concerne. Merci également pour tout ce que tu nous fais partager.
    A bientôt
    Nadège

  • 데이지

    안녕하세요 선생님 😊,
    Cette article m’apprend de nouvelles choses sur la culture coréenne et je t’en remercie. C’est toujours un plaisir d’apprendre avec vous.

  • Christine

    안녕하세요 마야 씨,
    J’ai fait une partie de billes avec ma fille selon la règle du jeu des 10 billes de la série. Plutôt amusante et rapide…
    J’avais une question concernant un mot employé dans la série. Le personnage principale utilise le mot « gganbu » pour qualifier son lien avec une second protagoniste. Que signifie ce mot ? Est-il traduisible en français?
    Merci encore pour tous tes éclairages culturels,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *