fbpx
table coréenne et soupes
K-food

Particularités de la table coréenne et 5 types de soupe !

Qu’allez-vous manger en Corée du Sud ? Ramyeon, Soju, Bulgogi, Bibimbap, Kimbap, Tteokbokki ou Japchae ? Découvrir la cuisine du pays est également un grand plaisir lors d’un voyage à étranger. Une des grandes particularités de la table coréenne est la variété de soupes. Les coréens en mangent beaucoup et il y a cinq types de soupes. Comment distinguer et choisir ? Aujourd’hui je vous invite à découvrir le principe de la table coréenne, Hansik (한식) en coréen, le monde de soupe coréenne et à apprendre la politesse à la table coréenne.

 

 

1. Particularités de la table coréenne

1-1. Ni entrée ni dessert

Tout d’abord, oubliez l’entrée, le plat principal et le dessert sur la table coréenne. Vous les avez certainement vus dans les restaurants coréens en Europe. Mais c’est le système de menu adapté aux européens. Sinon, ils seraient perdus, appelleront le patron et lui demanderaient sans arrêt : « il n’y a ni entrée ni dessert ici ? 🤔 Ah bon ! 😨 Alors comment en manger ? Quoi ? Pas de dessert ?😱 C’est triste ! 🥲».

 

1-2. Couvert spécifique coréen

Manger du riz à la cuillère est une des particularités représentantes de la table coréenne. Parmi les pays asiatiques, c’est uniquement les coréens qui mangent du riz à la cuillère. Les autres pays aussi l’utilisent mais pour boire de la soupe. Même les pays voinsins, le Japon et la Chine, utilisent des baguettes pour prendre du riz.

D’ailleurs, avez-vous examiné la matière des baguettes dans des restaurants coréens, japonais, chinois ou vietnamiens ? Seulement les coréens utilisent des baguettes en métal. Au Japon ou en Chine, les baguettes sont en bois. Elles sont évidemment grosses. Les baguettes en métal sont plus solides, plus fines, plus rafinées que celles en bois. Cette délicatesse demande une technique ou plutôt un entrainement subtile pour les manier.

Enfin comme vous savez déjà, il n’y pas de couteau sur la table parce que tous les morceaux sont déjà découpés dans la cuisine.

 

2. Composition d’une table coréenne

Sur une table coréenne, il y a un bol de riz (à gauche), un bol de soupe personnelle (à droite) devant vous et des Banchans au centre. C’est pareil le matin, le midi et le soir. La cuillère et les baguettes se positionnent de façon parallèle à droite de votre soupe comme l’image ci-dessous.

Banchan est une notion essentielle pour comprendre la table coréenne. Les Banchans sont des plats complémentaires pour accompagner le riz. Ils sont communs pour tous autour de la table. Traditionnellement le nombre de Banchan est fixé à 3, 5, 7, 9 ou 12. Ce dernier nombre était réservé aux rois. Les Kimchi, les soupes et les sauces ne se comptent pas. Aujourd’hui, le nombre de Banchan n’est plus respecté.

table coréenne typique
Table coréenne de 3 Banchans

3. Cinq types de soupe

Etant donné que la cuisine comportant du bouillon est très développée en Corée, il y a plusieurs sortes de soupes : Guk (국), Tang (탕), Jjigae (찌개), Jeongol (전골) et Juk (죽, bouillie de riz). Je les adore ! Honnêtement c’est ce qui me manque beaucoup en France.

Les quatre premières soupes sont à base de bouillon et se ressemblent. Quelles sont les différences ? Comment les distinguer ? Commençons par la position de soupe. Si elle est à côté du riz, c’est personnel : le Guk ou le Tang. Par contre, si elle est au milieu de la table, c’est pour tout le monde : le Jjigae ou le Jeongol.

 

3-1. La différence entre le Jjigae et le Jeongol 

Le Jeongol n’est pas cuit contrairement au Jjigae et est servi sur la table avec une plaque chauffante. Imaginons que vous commandiez une grande soupe de produits de mer, Haemul en coréen. Si les ingrédients sont cuits, c’est le Haemul-Jjigae ou le Hanmul-tang. Par contre, si tout est cru ou à moitié cuit, c’est le Haemul-jeongol. Regardez les deux photos ci-dessous. Comprenez vous la différence ? Normalement le bouillon est déjà préparé à base de viande. On en verse au fur et à mesure au cours de la cuisson sur la table.

Table coréenne avec 7 Banchan
Haemul-jjigae
Table coréenne autour d'un Haemul-jeongol
Haemul-jeongol

 

3-2. La différence entre le Guk et le Jjigae

Le Guk est plus liquide que le Jjigae. Admettons que la proportion entre l’eau et les légumes du Guk est 6 pour 4 ou 7 pour 3, celle du Jjigae est l’inverse. C’est pourquoi on peut cuisiner la soupe de la pâte de soja (Doenjang, 된장) en Guk ou Jjigae en différenciant la quantité de l’eau et des autres ingrédients.

Par exemple, Doenjang-guk (된장국) est individuel et n’est pas très salé. Par contre, Doenjang-Jjigae (된장찌개), pour une personne ou plusieurs, est plus salé et contient plus de légumes et de tofu.

Entre autres, je voudrais vous présenter deux Guk spéciaux et très signifiants. D’abord Miyeokguk, à base d’algue, est la soupe que les coréens mangent impérativement à l’anniversaire, notamment le matin pour le premier repas de la journée. Ensuite Tteokguk, à base de gâtaux de riz, est la soupe typiquement connue pour le Nouvel An lunaire.

Lire un article similaire : Seollal (= Nouvel An lunaire), que font les coréens ? 

 

3-3. La différence entre le Guk et le Tang

J’ai expliqué que le Guk et le Tang ont plus de liquide et sont moins salés que le Jjigae et le Jeongol : ces derniers étant des Banchan, tandis que les soupes ne sont pas comptées dans le nombre de Banchan. Quelles sont les différences le Guk et le Tang ?

3-3-1. Préparation

D’abord, les ingrédients et les recettes de Guk sont simples. Par contre, le Tang est plus élaboré et a besoin de plus de temps pour être cuisiné que le Guk. Par exemple, Seolleongtang (설렁탕), Galbitang (갈비탕), Gomtang (곰탕), qui sont basées de boeuf ou de l’os de boeuf, et Samgyetang (삼계탕). Ce dernier est la soupe de poulet avec 5 ou 7 végétaux médicinales, notamment le ginseng, réputée pour ses propriétés pharmaceutiques. De toute façon, il faut les cuire à feu doux TOUTE LA NUIT.

3-3-2. Salinité

Ces quatre soupes de Tang personnel ne sont pas du tout salées, par rapport au Guk. Donc avant d’en servir, il faut saler, poivrer ou ajouter des poireaux ciselés en fonction du goût personnel.

Par ailleurs, quelques Tangs sont communs comme Gamjatang (감자탕), Haemultang (해물탕) ou Maeuntang (매운탕). Gamjatang est la soupe à base de pommes de terre dans le bouillon de pied de cochon. Haemultang est la soupe de produits de mer. Elles sont souvent piquantes. Ensuite, Maeuntang signifie la soupe piquante. C’est une soupe à base d’un poisson. En fonction du choix de poisson, il y a plus d’une vintaine de Maeuntang différents.

 

3-3-3. Reste

La dernière différence entre le Guk et le Tang, vous pouvez tout manger tout ce qui se trouve dans un Guk. Par contre, dans un Tang, il y a des morceaux non-comestibles : des os, des arrêtes, des pépins de jujube ou des écorces médicinales.

 

4. Nouilles

J’adore les nouilles ! Surtout les nouilles coréennes, qui sont très variées : des nouilles avec du bouillon ou sans, des nouilles chaudes, des nouilles piquantes et des nouilles froides pour l’été. La plupart des nouilles sont fabriquées avec du blé sans œuf. Mais certaines sont à base de patate douce, de sarrasin, de maïs ou de Konjac. Autrefois les coréens en mangeaient à midi.

 

5. Dessert

Comme je vous l’ai présenté, le Hansik n’a pas de dessert. Bien sûr qu’il y a des gâteaux de riz, Tteok, ou des boissons traditionnelles. Mais ils sont plutôt réservés pour les jours de fêtes. Actuellement comme dessert, les coréens prennent des fruits ou du café américain.

 

Cet article vous donne l’eau à la bouche ? 😋 Qu’est-ce qui vous a plu dans cet article ?

Si vous avez des questions, laissez-moi en commentaire sous l’article. J’y répondrai avec plaisir.

 

Vous pouvez continuer à découvrir des alimentations inédites en Corée dans mes articles suivants. Bon voyage culinaire ! 😁

4 aliments excentriques en Corée, pouah ! 

3 aliments à absolument manger en Corée en été 

Aliments végétaux coréens étranges ! 

La vérité sur 9 clichés sur les coréens : les coréens mangent beaucoup de viande ? Ils boivent beaucoup ? etc.

 

 

34 commentaires

    • Maya

      Ohayogozaimasu ! 🙂 Merci pour tes questions.
      1. Non, il y a beaucoup de cuisine coréenne qui n’est pas piquant du tout.
      2. Selon les actualités, les coréens mangent plus de poissons (68kg/an/personne) que la viande (53,7kg/an/personne).

  • Véronique

    Bonjour, merci pour ce partage de la cuisine coréenne. Dommage la qualité sonore des vidéos et de ne pas avoir eu des traductions des réponses (explications) du chef. Je me réjouis d’aller en Corée pour déguster cette cuisine si variée.

    • Maya

      Bonjour Véronique,
      Je suis d’accord avec toi. C’est vraiment dommage pour la qualité de la vidéo. Je l’ai enfin supprimée car, en plus, elle a tremblé sur mon blog ! XD J’espère te donner plus de guide sur la cuisine coréenne avant ton départ.

      • Eddie

        Très bel article qui donne faim, merci Maya ! Maintenant j’ai bien envie de découvrir toutes ces recettes que je ne connais pas. Une bonne adresse de restaurant coréen sur Paris ? ,😉

        • Maya

          Bonjour Eddie,
          Merci pour ton gentil message ! Essaie mes recettes et tu me diras ton résultat en commentaire. 🙂
          Depuis la crise de Covid, certains restaurants sont fermés et des nouveaux sont nés.
          Comme je peux faire la cuisine coréenne chez moi, je n’y vais pas trop d’ailleurs. 😀
          Je peux te donner 2 bonnes adresses à Paris : Bong et Arbre de sel. J’y suis allée cette année.

  • Brigitte Champenois

    Il est 8h45 et , après avoir lu cet article, j’ai très envie d’une bonne soupe coréenne.
    J’ai appris beaucoup de choses sur la cuisine ce qui conforte cette grave envie de visiter ce beau pays…
    Merci Maya, c’était passionnant !

    • Maya

      Bonjour Brigitte !!!! ça me fait plaisir de t’avoir ici !!! Merci beaucoup pour ton coucou. 🙂
      Maintenant tu parles assez bien coréen pour y aller, non? 😉

  • Léonie

    Merci pour cet article très intéressant il m’as appris à savoir un peu plus sur la table coréenne. Toute cette nourriture me donne l’eau à la bouche !!
    Et j’ai deux petites questions :
    – Mangent t’ils épicé ?
    – Il y a t’ils des végétariens l’as bas si oui ils mangent quoi ?
    Merci encore ^_^

    • Maya

      Bonjour Léonie,
      Les coréens adorent manger piquant. Mais je suppose que deux tiers de la cuisine coréenne ne sont pas piquants.
      Quant à ta 2e question, il y a beauoup de produits végétaux en Corée. Les français ne peuvent même pas imaginer que ce sont comestibles. Donc ne t’inquiète pour les végétariens. 🙂
      Je t’invite à lire mon article « Aliments végétaux coréens étranges ! ». Tu comprendras mieux.

      • Perez Françoise

        Bonjour Maya, votre article est intéressant et passionnant comme tout ce que vous éditez et conseillez. Je suis ravie de pouvoir amplifier mes connaissances sur la culture coréenne quelque soit le thème. Vous savez nous intéresser et nous transmettre l’amour que vous portez à votre beau pays avec gentillesse et cœur. Vous faites tout pour nous aider à acquérir des connaissances même si ce n’est pas toujours évident pour nous. Maya merci vraiment, pour tout .

        • Maya

          Bonjour Françoise,
          J’espère que tu as continué à apprendre le coréen après avoir maîtrisé le Hangeul avec moi. 🙂
          Merci beaucoup pour ton long message avec plein d’amours et de respect. Tu es adorable !!!
          Je te promets d’écrire d’autres articles sur la culture et des nourritures de Corée. A bientôt !

          • Perez Françoise

            Bonsoir Maya, en effet je continue à apprendre le coréen après avoir étudié le hangeul avec vous ce qui m’a permise de laisser tomber la translitteration piège dans lequel j’étais tombée et pour lequel vous nous aviez mis en garde. Je suis actuellement dans les cents mots coréens à connaître absolument. J’avance doucement et à mon rythme. Référant à la cuisine Coréenne, je vais essayer une de vos recettes maison. Maya mille mercis.

        • Marie Claire

          Merci pour toutes ces informations et toutes ces précisions. J’apprends de nouvelles choses très intéressantes. Vous nous faites aimer la Corée du Sud un peu plus chaque jour 🥰

      • Bergez

        Hein,il est quelle heure ? Quoi midi!!

        Et alors qu’est-ce qu’on mange ? Un truc coréen !!! Fais voir. Mince ça a l’air tellement bon!!! Oui ,tellement bon que je me rassasié à la simple lecture, à un simple coup d’œil sur chaque image.

        Merci Maya pour cet article qui nous plonge dans un autre univers, celui de la Corée, qui nous fera toujours rêver.

        • Maya

          Merci, Patrice, pour ton message humoristique. Est-ce que tu as enfin mangé coréen alors ?
          Selon l’heure de ton message, ce n’est pas l’heure de midi en France. Tu es sur quel continent ?

  • Cavalin

    Bonjour Maya.

    J’apprécie beaucoup tous les articles que vous écrivez par rapport à la Corée.
    C’est toujours très instructif et agréable à lire.
    Maintenant, je comprends pourquoi il n y a pas de dessert, ni d’entrée.
    J’apprécie énormément la cuisine de la Corée, sauf les plats épicés et le kimchi!
    Mon rêve est de pouvoir un jour visiter ce magnifique pays.
    J’aimerais beaucoup connaître des personnes coréennes, ( de Corée qui parlent français ou anglais) mais je ne sais pas comment faire.
    Pour partager nos différences culturelles,gastronomiques, musicales…

    Encore merci pour vos beaux articles.

    Cordialement,

    Jocelyne

    • Maya

      Bonjour Jocelyne,
      Merci beaucoup pour ton gentil message. ça me réchauffe le coeur. 🙂
      Grâce à Internet, tu pourrais trouver facilement des coréens en ligne.
      Regarde Facebook, Instagram, YouTube comme tu m’as trouvée. 🙂

      Quand tu voyages en Corée du Sud, tu peux trouver des plats qui ne sont pas piquants.
      Mais je te recommande de goûter certains plats piquants quand même parce que c’est une partie de la Corée inséparable. 🙂

  • Robin

    Bonjour Maya,
    Tout cela donne envie de découvrir les spécialités culinaires Coréenne.
    Des restaurants traditionnels à nous conseiller sur Paris ?
    Merci

    • Maya

      Bonjour Robin,
      C’est une bonne question car pas tous les restaurants coréens ne sont pas vraiment coréens.
      Etant donné que la cartographie des restaurants est tellement changée pendant la crise de Covid et qu’il y a des nouveaux, je ne suis pas très sûre. Par exemple, un bon restaurant coréen dans rue Sainte Anne est racheté par un japonais. Apparement il est toujours coréen mais entre nous, on dit que c’est un faux restaurant coréen. Tu vois? Pour être sûr, je te donne 2 adresses : Bong et Arbre de sel. J’y suis allée cette année. Ils sont toujours super bon. Je recommande.

  • Arlette Zriba

    J’ai apprécié ce que vous avez écrit …. je ne savais pas tout cela…… je vais me faire un schéma car je ne retiens pas tout à la première lecture…… quel raffinement… que de variétés : j’en suis très surprise…. merci pour tous ces détails…. merci

  • Perez Françoise

    Bonsoir Maya, vous savez nous transmettre l’amour de votre beau pays, tant par vos cours que vos articles toujours intéressants et culturels. Personnellement je suis passionnée par tout ce qui se réfère à la Corée. Depuis que je me suis abonnée à votre chaîne je suis heureuse d’apprendre beaucoup de choses. Mille mercis pour votre gentillesse et votre façon si aimable de s’adresser à nous tous.

  • Francoise

    Merci Maya, les mystérieux plats des drama sont en partie dévoilés grâce à toi. Mais la question de la soupe magique anti gueule de bois demeure….

  • Françoise

    Bonjour Maya,
    Merci pour ce topo sur l’art culinaire coréen. Avec mon mari, nous allons parfois voir des émissions culinaires dont des émissions sur la cuisine coréenne. D’avoir lu ton mail m’a bien mis en tête tout ce qui était un peu éparpillé. Merci de répondre si gentiment à toutes nos questions mais il est vrai que la Corée est un pays fort attachant pour nous. On voudrait essayer quelques recettes, notament les bouillons, mais il faut trouver les ingrédients au fin fond de ma Normandie !
    Bon dimanche et encore merci,
    Françoise

    • Maya

      Bonjour Françoise,
      ça me fait plaisir de lire ton message. 🙂
      Tu peux commander des alimentations coréennes en ligne !
      Si tu commandes plus de 60€ ou 80€, le frais de livraison est gratuit.
      Penses à un carton de Ramyeon pour remplir vite le panier. 😉
      Ton mari aussi aime la Corée ? C’est super, ton couple !

  • Francoise

    Enfin je sais ce qu’est ce mystérieux theoboki avec lequel les personnages des dramas se réconfortent
    Merci Maya

    • Maya

      Sans doute c’est parce que les coréens en mangent beaucoup surtout pendant l’adolescence. Ce plat garde des souvenirs de jeunesse. 🙂 Merci, Françoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.